AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 How to love... [LuLay ♥]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMar 20 Oct - 22:18


(+ tenue) La journée avait été des plus remplies depuis qu’ils avaient mis les pieds sur le sol chinois... Leurs bagages récupérés, ils les avaient confiés aux personnels de l’hôtel venus exprès pour ça. Les garçons avaient alors pris la route pour aller se balader, manger et faire des achats. Ils n’avaient pas cessé une seule seconde. Le téléphone de Lay sonnait fréquemment. Le manager vérifiait que tout allait bien environ toutes les deux heures. La licorne avait fini par lui répondre sèchement que LuHan et lui étaient de grands garçons, ils n’avaient donc pas besoin que l’on les materne. Quand le manager leur certifia que ce serait son dernier appel, Lay pensait vraiment pouvoir ranger son téléphone… mais c’était sans compter les membres du groupe qui n’avaient pas arrêté de les mitrailler de messages. Le jeune homme avait envie de leur hurler dessus de s’occuper de leurs affaires mais leur attention était mignonne alors il ne leur dit rien. Il ne répondit plus à son téléphone car il pouvait se promener dans les rues sans avoir un cordon de sécurité qui le suivait, il voulait profiter de la situation. En plus ses pensées étaient perturbées par ce réveil dans l’avion. Il ne savait pas quoi penser du comportement de son meilleur ami. Il ne savait pas vraiment ce qui s’était passé mais en ouvrant les yeux, leur rapprochement était troublant et il y avait ce bruit caractéristique des baisers qui le hantait. Il avait plusieurs fois porté ses doigts à ses lèvres en se demandant ce que LuHan avait fait. Lay était perdu car il avait la sensation d’avoir loupé quelque chose d’important mais d’un coup côté il était déçu si son meilleur ami l’avait effectivement embrassé… il ne s’en souvenait pas. En y pensant, il avait presque les larmes aux yeux. Au fond de lui, le jeune homme voulait demander à LuHan ce qui s’y était passé mais il avait appréhendé trop sa réponse pour avoir le courage de le faire. En plus, il n’était pas certain de pouvoir contrôler ses émotions car si LuHan l’avait vraiment embrassé, il pouvait être vexé de ne pas avoir pu le faire correctement. Ses pensées tournaient comme une ritournelle sur ce sujet…

En arrivant devant leur hôtel, Lay sentit toute la fatigue de la journée lui tomber sur les épaules. Il avait envie de se trainer jusqu’au lit sur lequel il se laisserait tomber. Évidemment il ne pouvait pas le faire immédiatement car il fallait monter les bagages, prendre une douche et enfin ils pourraient se reposer un peu. En descendant de leur bus, Lay se retourna pour vérifier que LuHan était bien avec lui. Il lui sourit doucement puis pour lui donner la force de continuer, il lui prit la main. Ce geste eut le don de lui donner des frissons tout le long de la colonne vertébrale. La paume de son ami était chaude et rassurante. La licorne voulut entrelacer leurs doigts mais non il ne fallait pas choquer le personnel de l’hôtel. Il tira donc LuHan avec lui vers la réception. On leur donna une clef magnétique ainsi que les explications basiques du fonctionnement de l’établissement. Ils récupèrent leurs bagages et se rendirent dans l’ascenseur pour se rendre à leur étage. Il était tellement fatigué que plusieurs fois il manqua de s’endormir dans la cabine. Heureusement il était mal installé pour faire une telle chose. Quand ils quittèrent l’ascenseur, Lay regarda LuHan en se demandant ce que cela faisait de l’embrasser. Merde ! Il pensait encore à une telle chose ! Il se voyait bien plaquer son meilleur ami contre le mur dans le couloir et l’embrasser sauvagement… mais c’était impossible. Purée ! Il allait devenir fou à ce rythme-là.

En ouvrant la porte de leur chambre, Lay en s’attendait pas à une telle surprise. Passant le premier, il laissa sa valise dans un recoin près d’une table et alla poser son sac sur un des lits… sauf que… IL Y AVAIT UN SEUL LIT ! Se stoppant net, il regarda le lit comme si par un coup de baguette magique ou par simple pensée il allait se dédoubler. Malheureusement, ce dernier resta le seul meuble de la pièce. Non ! Ce n’était pas possible ! Comment ils allaient faire ? Pas question de dormir sur le canapé même si ce dernier semblait confortable. Lay se tourna vers LuHan pour voir la réaction de ce dernier. Avant que son meilleur ami ne puisse dire quelque chose, il lui dit :

« Je vais appeler la réception et le manager. Il doit y avoir un problème. Ne t’inquiète pas ! »

Est-ce que Lay lui parlait vraiment ou s’adressait-il plutôt à lui ? Le jeune homme avait des sueurs froides en pensant aux nuits passées à dormir aux côtés de LuHan. Partager une chambre comme au dortoir était une chose facile car chacun avait son lit. Là ils devraient partager ! Lay ne savait pas s’il pourrait rester dans son coin, sans jamais venir coller LuHan et le prendre dans ses bras. Sortant son téléphone, il appela directement le manager qui ne comprit pas comment ils pouvaient avoir reçu une chambre avec un seul lit. Lay discuta longuement avec la réception qui lui informa que l’erreur. En raccrochant, il se laissa tomber sur le lit. Son expression était fatiguée. Il allait devoir lutter une nouvelle fois contre son attirance pour son meilleur ami. Ce dernier ne verrait pas le combat qui se livrait intérieur pour ne pas l’embrasser et presser son corps contre le sien afin de ne former qu’un.

« Notre manager s’est trompé en faisant la réservation. Au lieu de prendre une chambre pour deux personnes, il a prit une chambre double. »

Lay ne voulait pas regarder LuHan car il avait peur de l’expression que ce dernier allait afficher en apprenant qu’ils devraient partager le même lit. Il était assez heureux de se retrouver dans cette situation mais il ne voulait pas le montrer. Il savait que probablement il ne dormirait pas mais tant pis il aurait l’impression que son meilleur ami lui appartenait vraiment pendant quelques heures.

« Cela te dérange ? »

Lay était nerveux en attendant la réponse de son meilleur ami.



I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMar 20 Oct - 23:57

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Comme prévu, les deux garçons étaient allés manger à la seconde où ils avaient posé leurs pieds sur le sol chinois. Malgré que Lu Han avait fini par manger dans l’avion, il avait toujours de la place dans son ventre pour de la nourriture provenant de son pays d’origine. Il lui avait d’ailleurs réservé une grande place, et ne s’était pas retenu de manger. Par la suite, ils étaient allés faire les magasins comme il l’avait proposé plus tôt dans l’avion.  Ils s’étaient davantage promener qu’autre chose, ne faisant que très peu d’achat, mais le plus vieux s’acheta tout de même une casquette, comme il l’avait souhaité plus tôt dans la journée. Devant la diversité de chaque boutique, il n’avait pas su quoi acheter pour les parents de Lay mais il se réconforta en se disant qu’il lui restait toujours du temps avant de les rencontrer. Au final, même s’ils étaient loin du reste de la famille que formait EXO, ces derniers étaient toujours aussi envahissants. Les appelant à tour de rôle, Lu Han fut amusé par la situation. Cela ne semblait pas être le cas de Lay qui s’était déjà emporté contre le manager qui s’assurait régulièrement que tout allait bien. C’était compréhensif. Etre en vacance pour être interpellés autant sur chaque fait et gestes était désagréable. Cependant, Lu Han avait su garder son calme, et il était même heureux de recevoir des nouvelles des membres. À tel point qu’il en avait oublié l’épisode de l’avion, du « baiser » qu’il avait échangé avec son meilleur ami. Il se doutait que le concerné s’attarderait plus longtemps que lui sur ce sujet, mais vu qu’il ne l’interrogea pas, il considéra que la page était tournée.

Cette journée, bien que plaisante, avait été épuisante pour tous les deux, et Lu Han était tout aussi impatient de rejoindre l’hôtel que lui. Sa fatigue devait être visible car à peine descendu du bus, ce fut Lay qui le tira jusqu’à l’entrée de l’hôtel où leurs bagages les attendait sagement. Après avoir poliment saluer la demoiselle de la réception et avoir écouté le discours apprit par cœur qu’elle devait dicter à chaque client, les deux garçons se rendirent dans l’ascenseur avec leur affaire pour se rendre à l’étage. C’est à ce moment que Lu Han s’aperçut de la fatigue de la licorne qui semblait presque s’endormir sur place. Pour l’inciter à se maintenir éveillé, il approcha sa main libre de son visage et tapota gentillement sa joue, accompagné d’une petite parole encourageante :

« - Allez, encore un petit effort, on est bientôt arrivé. »
Une fois les portes de l’ascenseur ouverte, Lu Han suivit Yi Xing jusqu’à leur chambre. Toujours dans son dos, il ne s’aperçut pas tout de suite du « problème » auquel ils allaient être confrontés. D’un pas tranquille, il avait disposé sa valise juste à côté de celle de son ami et il avait posé son sac à dos dessus avant de s’avancer en direction du lit. Ce fut le visage paniqué de la licorne qui l’accueillit, en lui assurant qu’il avait les choses en mains. Il ne comprit pas tout de suite, mais ne s’inquiéta pas plus que ça et s’étala même contre le matelat qui s’avérait plutôt confortable. C’était tout ce dont il avait besoin pour le moment : se détendre un peu. Il ne prit connaissance de la source du problème qu’après avoir entendu des bribes de la conversation de Lay qui était au téléphone, visiblement, avec le manager. S’ensuivit une conversation téléphonique avec la réception, qui ne semblait pas avoir véritablement arrangé le problème. Lay ne lui expliqua qu’après toutes ses démarches qu’est-ce qui le perturbait tant. Lu Han était loin d’être surpris par cette erreur commise par leur manager. Ce qui le surprit, était la façon son meilleur ami avait réagi face à cette nouvelle. Au contraire de lui, il semblait vraiment accordé beaucoup d’importance au fait qu’il n’y avait qu’un lit pour eux d’eux. Ça l’embêtait un peu, car il savait que ce détail n’aurait pas posé problème à une époque. Mais aujourd’hui, les choses avaient inévitablement changé. Pas de son côté, mais plutôt de celui du plus jeune.

« - C’est pas un problème, je vois pas pourquoi tu en fais toute une histoire. »
Lu Han soupira de déception. Toute cette histoire ne faisait-elle que de les éloigner l’un de l’autre ? Ne pouvaient-ils plus être amis comme ils l’avaient toujours été ? Il n’arrivait définitivement pas à cacher sa déception, alors qu’il était déjà allongé contre le matelat qu’il semblait avoir complètement adopté. Finalement, il se redressa à contre cœur et se leva, prêt à devoir passer cette nuit sur le canapé. Il savait que cette révélation allait changer des choses entre eux, et il allait devoir l’accepter, alors autant le prendre avec le sourire.

« - Tu n’as qu’à dormir sur le lit, je prends le canapé. Et tu le préciseras, ça, à tes parents. Que j’ai pris le canapé pour que leur fils puisse bien dormir dans le lit très très confortable de l’hôtel. »
Il affichait un sourire, mais une partie de lui était réellement et profondément déçu par ce qui venait d’être fait. Il partit s’asseoir sur le canapé, qui était plutôt confortable lui aussi. Au moins, même si le manager avait commis une erreur quant au nombre de lit, il avait choisi un plutôt bon hôtel. Il essayait de se rassurer avec ses paroles, mais il avait toujours du mal à digérer la réaction de Lay quant au fait qu’il n’y avait qu’un lit. Cette fois ci, beaucoup plus sérieusement, il lui fit part de ce qui lui turlupinait après s'être passé nerveusement la main dans les cheveux :

« - J’ai besoin de savoir… Est-ce que ça t’est si insupportable d’être près de moi ? »
L’intonation avec laquelle il avait exprimé la fin de sa phrase laissait entrevoir que tout cela l’affectait bien plus qu’il n’y paraissait. Il ne voulait plus de cette distance entre eux. Il aurait été en mesure de comprendre que Lay souhaite dormir seul dans un lit, et qu’il était déçu de se retrouver avec un lit double, mais il avait du mal à accepter que celui-ci voyait cette situation comme un problème majeur. Il aurait suffi qu’il lui fasse remarquer, un petit pierre/feuille/ciseau aurait eu lieu pour décider qui aurait la chance de dormir dans le lit ce soir. Mais au lieu de ça, il avait appelé le manager et la réception à la hâte. Que devait-il comprendre ?
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMer 21 Oct - 13:27


(+ tenue) Comment pouvait-il être aussi maladroit avec la personne qu’il aimait ? Son comportement allait être mal interprété par LuHan. Le faites de partager le même lit que son meilleur ami n’était pas un réel problème en soi. C’était uniquement le faites que son attirance pour lui serait plus compliquée à garder secrète si jamais ils dormaient ensemble. Lay ne savait pas comment son corps allait réagir en se retrouvant aussi proche de son meilleur ami. Cette proximité risquait de devenir gênante pour tous les deux. La licorne ne pouvait pas garantir de pouvoir rester encore dans son rôle en se retrouvant dans le même lit que LuHan. Son cœur se serrait en y pensant parce que si on lui demandait d’être honnête, il aurait hurlé sa joie de se retrouver dans le même lit que son meilleur ami. Lay voulait toujours plus de rapprochement avec LuHan mais c’était difficile de lui dire alors que son ami n’était pas homosexuel. Il pourrait mal le prendre. C’était compliqué !

Lorsque ses yeux s’étaient posés sur cet unique lit, Lay avait ressenti un fort sentiment de panique car il avait peur de ne pas savoir se contrôler et donc faire peur à LuHan. Il ne voulait pas que son meilleur ami ne s’éloigne de lui parce que la licorne ne savait pas se tenir… Il était compliqué de dire la vérité surtout que cette dernière pouvait avoir des conséquences sur leur relation mais aussi sur le groupe. Sa relation avec Chen avait été différente comme le jeune homme avait joué avec lui, pour des raisons qui lui échappaient encore, alors quand il s’était éloigné et bien que cela ait été difficile au départ Lay se moquait bien d’être proche de lui désormais. Il ne pouvait pas dire la même chose pour LuHan. Son ami représentait tellement pour lui ! Il ne prendrait pas le risque de le perdre… il ne le supporterait pas. Son comportement pouvait être mal interprété parce que la licorne s’était précipitée sur le téléphone pour essayer d’avoir une chambre pour deux personnes et non une chambre double. Est-ce que cela posait un réel problème ? Avant Lay n’aurait pas fait attention à ce détail mais aujourd’hui tout était différent. Son attitude causait de la peine à LuHan, il le voyait bien car son meilleur ami lui cédait le lit pour dormir sur le canapé. Cette perspective déplut immédiatement à Lay car il était hors de question que LuHan ne profite pas de ce lit ! En plus il était le plus jeune, c’était lui qui devait prendre soin de son hyung et non l’inverse. Il ressentit une grande bouffée de colère montée en lui. Cette dernière n’était pas tournée vers LuHan mais contre lui-même. Son silence ne devait pas arranger les choses entre eux. D’ailleurs quand LuHan se leva pour aller sur le canapé, Lay se demanda si sans le faire exprès il venait une nouvelle fois de le repousser. Ce dernier allait finir par créer cette séparation qu’il redoutait tellement.

Pendant que Lay se disputait avec lui-même, LuHan le surprit en lui demandant si cela lui était insupportable d’être proche de lui. Sa question était comme un seau d’eau froide que l’on lui jetait au visage. Relevant la tête pour le regarder, il devait avoir cette expression apeurée des biches prises dans les lumières des voitures. Non ! Pas du tout ! C’était carrément insupportable de ne pas être plus proche de lui ! Comment Lay pouvait-il lui dire ça ? Il ne voulait pas l’effrayer mais il sentait bien que son comportement allait encore plus les éloigner si jamais il ne faisait pas quelque chose. Le but de ses confessions et de ce voyage étaient justement de se retrouver, prendre le temps d’être ensemble… comme avant ? Il fallait être réaliste ! Rien ne serait plus comme avant ! Lay devait seulement choisir de se montrer courageux ou pas. Pour le moment, il devait surtout rassurer son meilleur ami. Il se leva et prit place aux côtés de LuHan. Lui prenant la main, il entrelaça leurs doigts tout en jouant avec. La licorne avait besoin de le toucher pour avoir le courage de lui répondre. Il resta d’abord silencieux parce que ses pensées se bousculaient et tout voulait sortir en même temps. Croisant le regard de LuHan, Lay crut que jamais il ne pourrait lui parler mais il devait le faire. Son meilleur ami ne pouvait pas croire que son comportement signifiait que leur amitié ne serait plus la même… enfin oui mais ce n’était pas ce qu’il croyait.

« LuHan… je crois que je te dois la vérité. » Il avait une toute petite voix où perçait sa nervosité. Il ne savait pas trop comment s’y prendre pour lui dire les choses. Jouant donc avec les doigts de son ami, il cherchait le moyen de lui parler sans l’effrayer. Ce contact lui permettait d’avoir l’impression que rien ne pourrait les séparer.

« Être proche de toi… ce n’est pas insupportable… enfin un peu… » Lay avait plutôt la sensation de s’enfoncer au lieu de dire les choses comme elles étaient. Son meilleur ami allait mal le prendre s’il continuait sur cette pente. Malheureusement il fallait bien dire les choses et lui permettre de comprendre la situation. Lay devait lui révéler que dormir dans le même lit que lui posait problème car maintenant qu’il acceptait son homosexualité il ne savait pas si son corps ne réagirait pas à la présence de son ami…

« LuHan… c’est insupportable d’être proche de toi parce que ce n’est jamais assez. » Lay se tut pendant quelques secondes. Il baissa les yeux car il ne voulait pas voir l’expression de son meilleur ami. « Je suis amoureux de toi, LuHan. » Ce dernier secret qu’il gardait précieusement parce que cela allait tout changer venait d’être enfin prononcé. Son cœur battait rapidement dans sa poitrine. Il avait peur que ce dernier parte en courant…





I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMer 21 Oct - 17:11

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Lu Han avait dans un premier temps réfuter l’idée que les derniers événements allaient éloigner les deux amis l’un de l’autre. À présent, cette séparation lui semblait presque inévitable. Il avait eu un gros coup de pompe après s’être senti repousser de la sorte. Il ignorait si sa réaction était normale, ou alors peut-être un peu excessive, mais elle lui semblait totalement légitime. Contrairement à Lay, l’idée de partager cette nuit dans le même lit l’enchantait presque. Ils auraient pu discuter de la journée, de ce qu’ils allaient faire demain, rire ensemble comme ils avaient l’habitude de le faire avant que la licorne ne s’endorme sans crier gare. Ça aurait été sympa. Même le cas contraire aurait pu l’être : un pierre/feuille/ciseaux qui aurait débouché sur l’un qui se coltine le canapé, et l’autre qui profite du lit. Il y avait tellement d’autres façons de réagir à cette erreur de chambre que Lu Han ne pouvait s’empêcher d’être déçu par la réaction de Lay, qui avait été la plus blessante de toute. Malgré tout, il n’était pas fâché, loin de là. Il était tout bonnement déçu, déçu de se sentir repousser une seconde fois comme si les confessions que lui avaient faites Yi Xing n’avaient servi à rien, et qu’il y avait toujours ce fossé entre eux, un fossé que rien ne pourrait jamais comblé. Il pensait pouvoir garder toute cette peine pour lui une fois de plus, encaisser en silence le comportement parfois blessant de son ami, mais il en avait été incapable et avait alors formulé la question qui le turlupinait à haute voix. Le silence qui suivit n’augurait rien de bon. Seule l’expression apeurée de la licorne accueillit sa question, comme s’il venait de prononcer le plus gros sacre qui soit.  Le besoin de savoir ce qu’il en était avait été tellement fort que le plus âgé des deux n’avait pu s’empêcher de poser la question. Devait-il prendre ses distances ? Le courage qu’il avait eu pour poser la question avait disparu à la seconde où celle-ci avait traversé la barrière de ses lèvres. Maintenant, il n’était plus du tout sûr de vouloir entendre la réponse, cette réponse qu’il présageait mauvaise. S’il lui était vraiment insupportable d’être près de lui, comment allait-il bien pouvoir réagir ? Pourrait-il passer à autre chose comme si cela n’avait aucune importance ? Il savait bien que non, et c’est cela qui le terrifiait. Il regrettait déjà d’avoir trop parlé, et se recroquevilla presque aussitôt contre lui-même. Il n’était pas du genre à se montrer ainsi, mais cette fois, c’en était trop. Il avait subi trop de pression ces derniers temps.

Son meilleur avait su exactement que faire, en lui prenant la main ainsi. Le contact de leur paume avait quelque chose de rassurant, un pouvoir qu’aucun mot ne pouvait avoir. D’ailleurs, alors que celui-ci jouait avec ses doigts, il se détendit et son regard croisa de nouveau le sien, prêt à affronter la réponse à sa propre question qu’il avait formulé un peu plus tôt. Cependant, le début de celle-ci n’avait rien de rassurant… Son ami lui cachait encore quelque chose ? Il l’avait en quelque sorte deviner, mais il avait aussi espérer que ce n’était qu’une impression et qu’en vérité, il n’y avait plus de secret entre eux. Il avait espéré si fort ce mensonge qu’il avait fini par y croire, jusqu’à maintenant. De quoi pouvait-il être question ? Pourquoi la licorne semblait si nerveuse ? Il lui avait assuré que rien ne pourrait les séparer, qu’il pouvait tout lui dire, et il le pensait sincèrement. Si c’était nécessaire, il était prêt à se répéter une fois de plus. Mais avant qu’il n’entreprenne de le faire, Yi Xing prit de nouveau la parole, de manière un peu confuse. Essayait-il de le ménager ? Il avait toujours été beaucoup trop gentil, alors cela n’aurait pas été étonnant. Bien qu’il trouvait cette gentillesse excessive mignonne, en ce moment, elle lui était carrément insupportable, et il lui fit comprendre :

« - Lay, crache le morceau, je pense être en mesure d’encaisser. »
Sauf qu’il ne l’était absolument pas. Ce qui avait suivi était au-delà de tout ce qu’il avait pu imaginer. C’était beaucoup trop gros à encaisser. C’était l’exact contraire de tous les scénarios qu’il s’était mis en tête. Il s’était tellement préparer à ce que Lay lui demande de prendre ses distances, que jamais il n’aurait imaginé que celui-ci n’en voulait justement plus, de cette distance. Son colocataire était amoureux de lui. Son meilleur ami était amoureux de lui. Sa licorne était amoureux de lui. Il avait beau se le repasser en boucle dans la tête, cette suite de mot ne semblait avoir aucun sens. C’était pourtant des mots simples et il était persuadé de ne pas être complètement idiot, mais il n’arrivait définitivement pas à comprendre ce qui se passait.

« - Mais… mais qu’est-ce que tu racontes ? »
Sa surprise avait laissé place à un froncement de sourcil. Qu’en était-il de Sulli ? Ou pire, de Chen ? Même s’il se souvenait avoir préféré être l’heureux élu à la place de Chen, il n’arrivait pas à cautionner le fait que son meilleur puisse être amoureux de lui. Il croyait d’ailleurs à une énorme blague. Une sorte de revanche par rapport au « baiser » échangé dans l’avion ? Voulait-il créer le bordel dans la tête de Lu Han ? Si c’était le cas, c’était totalement réussi.

« - Tu plaisantes, c’est ça ? Bien sûr que tu plaisantes. »
Sa main s’était immobilisée dans celle de Lay depuis cette révélation. Ne réagissant plus du tout à ses caresses, il avait fini par la retirer pour l’amener à ses cheveux. Il ne cessait de la passer d’avant en arrière davantage par nervosité que dans le but d’arranger sa coiffure. Il avait du mal à réfléchir correctement, à rester sur place, lui qui savait d’habitude se montrer calme en toute circonstance. Il fallait le comprendre : c’était la première fois qu’on lui tenait de tel propos. En plus de ça, c’était son meilleur ami qui lui faisait sa toute première déclaration, il y avait de quoi flipper. Le seul moyen qu’il avait trouvé pour détendre l’atmosphère –ou plutôt toutes ses questions qui se bousculaient dans sa tête, était de le prendre avec amusement.  

« - Tu n’étais pas obliger d’en faire autant pour me demander de dormir avec toi, tu sais. »
C’était idiot de sa part, mais il se mit à sourire comme si de rien était, comme s’il s’agissait d’une plaisanterie comme il l’avait suggérer. Il se leva du canapé et retourna en direction du lit, sur lequel il s’étala comme il l’avait fait en entrant dans la chambre, sa joue droite écrasé contre l’oreiller. Bien qu’il essaye de paraître le plus paisible possible, son corps était tendu malgré lui. La situation n’était pas suffisamment gênante pour qu’il en rajoute encore une couche :

« - Qu’on se mette d’accord tout de suite, je prends le côté gauche. »
C'était officiel, il n'y avait pas plus minable que lui, pensa-t-il.
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMer 21 Oct - 19:09


(+ tenue) Comment allait-il pouvoir désormais regarder son meilleur ami dans les yeux après cette déclaration ? Jamais il ne pensait être capable de lui révéler ses sentiments mais cela lui était venu assez naturellement en faites. Les battements de son cœur étaient désordonnés comme si ce dernier ne savait plus comment remplir sa mission. Une certaine nervosité montait en lui, il pouvait sentir sa présence dans son estomac. C’était la première fois que Lay faisait une déclaration d’amour, et en plus celle-ci s’adressait à son meilleur ami. Maintenant il comprenait mieux pourquoi les filles semblaient attendre désespérément une réponse quand elles se déclaraient. Le silence était soutenable même si ce dernier ne durait pas longtemps. On avait la sensation que le temps s’arrêtait. On était suspendu aux lèvres de l’autre. La licorne était tellement nerveux que le faites de jouer avec les doigts de LuHan avait quelque chose de rassurant. Son ami restait encore un peu près de lui… en attendant sa fuite.

Lay se doutait bien que son meilleur ami ne prendrait pas avec un grand sourire cette déclaration… mais il fut plus qu’à la hauteur de sa déception. Le jeune homme eut une réaction des plus blessantes. Ne voulant pas croire que la personne qu’il connaissait depuis longtemps pouvait être amoureuse de lui, il le repoussa en lui montrant que cette déclaration était idiote et n’avait pas lieu d’être. Le petit cœur de Lay qui avait retrouvé un rythme correct se stoppa net dans son élan et se brisa en mille morceaux. Cette douleur était insupportable. Il voulut porter une main au niveau de sa poitrine mais si c’était pour attirer la pitié de LuHan ce n’était pas la peine. Comment avait-il pu espérer un temps que son meilleur ami prendrait cette nouvelle autrement ? Lay ressentait une profonde colère envers LuHan. Il pouvait soi-disant tout lui dire mais surtout pas la vérité ! Non ! Quand son ami retira sa main, les yeux de la licorne fixaient sa propre main. Le vide laissé par celle de LuHan faisait écho à la souffrance qu’il ressentait. C’était désormais fini ! Leur amitié venait de disparaitre ? Comment pourraient-ils franchir cet obstacle alors que LuHan venait de le rejeter ? Faire des sourires ? Faire comme si tout allait bien ? Lay ne s’en sentait pas capable ! Il était las de jouer la comédie. C’était fini !

La réaction de LuHan avait tout pour rendre la licorne malheureuse. Cette déclaration était une plaisanterie ? Chaque geste était comme un coup de couteau planté dans le cœur de Lay. Chaque mot était comme une gifle. Il se doutait bien que LuHan ne pouvait pas ressentir la même chose que lui, il savait que son meilleur ami ne serait jamais rien de plus pour lui. Cela ne l’empêchait pas de souffrir en cet instant. C’était la première fois que Lay ressentait ça pour quelqu’un et qu’il faisait sa déclaration mais tout avait été balayé comme si ses sentiments n’existaient pas. Les larmes menaçaient de couler. Heureusement que sa tête baissée le protégeait du regard de son ami. Il ne voulait pas que LuHan revienne sur ses paroles par pitié pour lui. Cela devait finalement se passer ainsi ! Lorsque LuHan quitta le canapé pour se laisser tomber sur le lit, Lay ressenti comme un grand vide jusqu’à ses côtés. Il fallait que sa déception passe, il s’en voulait d’avoir cru un instant que cela pouvait être différent entre eux. Il se leva et passa près du lit sur lequel son meilleur ami était allongé.

« Fais comme tu veux… » Le ton de sa voix avait quelque chose de pitoyable mais il ne savait pas comment « faire semblant »… enfin il ne savait plus. Finalement après avoir accepté son homosexualité, il pensait que les épreuves seraient moins difficiles à supporter mais il s’était trompé. Éprouver de tendres sentiments pour son meilleur ami était de loin la pire. Se mordant l’intérieur de la joue, il se dirigea vers sa valise. Luttant contre l’envie de quitter la chambre pour aller en demander une autre, il se contrôla en prenant uniquement ses affaires. Il se rendit vers la salle de bain.

« Je vais prendre une douche. » On ne pouvait pas dire que la conversation était des plus joyeuses ou amicales. Refermant la porte de la salle de bain derrière lui, il se laissa glisser au sol. Il rapprocha ses genoux de sa poitrine, les entoura de ses bras et enfouit son visage tout contre. Il laissa les larmes coulées. Comment cela pouvait-il être aussi douloureux d’aimer une personne ? Il comprenait pourquoi Sulli ne s’attachait pas aux autres. La jeune femme ne risquait pas d’être déçue. Lay regretta que sa petite amie ne soit pas là, il aurait eu besoin de sa bonne humeur et de sa présence pour être consolé. Leur relation était des plus étranges car elle était plus une sœur pour le jeune homme. Elle savait comment lui rendre le sourire quand cela n’allait pas.

Combien de temps s’écoula pendant qu’il était assis derrière la porte de la salle de bain ? Les minutes avaient défilé sans qu’il ne se rende compte. Se frottant les yeux avec ses mains, il tenta de trouver la force de se glisser sous la douche. L’eau chaude ferait peut-être partir ses sentiments. Il pourrait alors les regarder disparaitre dans les évacuations. Il aurait alors le cœur léger, il pourrait rire avec son ami en se rappelant ce moment débile où il lui avait dit qu’il était amoureux de lui… Franchement pas convaincu, Lay prit une douche et finit par sortir de la salle de bain une serviette posée sur la tête. Il avait enfilé un short long et un t-shirt blanc. Jetant un rapide coup d’œil à LuHan, il se dirigea vers la petite table. Il s’y installa en prenant son téléphone. Les autres membres lui manquaient beaucoup. Lay se demanda comment allait Chanyeol, son ami lui manquait plus que les autres. Il aurait compris ce qu’il ressentait en cet instant. Sa présence lui aurait fait du bien. Il ne faisait pas attention à LuHan. Il ne savait pas comment lui parler, ni comment se comporter. Ce dernier avait rejeté sa déclaration, sans tenir compte de ses sentiments. Lay n’avait pas envie de jouer la comédie pour le moment. Puisque l’on pouvait balayer du revers de la main les sentiments des autres, il ferait de même avec la présence de son ami. Pourtant il voulait courir dans ses bras et se retrouvait tout contre son torse. Il était temps de grandir… Il aurait besoin de temps pour retrouver sa bonne humeur et son amitié pour lui…




I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMer 21 Oct - 21:56

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Les seules déclarations d’amour auxquelles Lu Han avait assisté étaient celles présente dans les dramas, ou dans les films. Autant dire qu’il manquait cruellement d’expérience à ce sujet. Il avait toujours trouvé que les acteurs jouaient excessivement leur rôle, comme s’ils ne s’y attendaient vraiment pas lorsque cela arrivait alors que tout le monde se doutait bien qu’il allait se passer quelque chose entre les deux. Sauf que s’il avait été dans l’un de ses dramas, il était quasi sûr que les téléspectateurs ne se seraient douté de rien, encore moins s’ils se trouvaient être à sa place. C’était si… inattendu, qu’il était dans l’incapacité d’y croire. Il essayait, sincèrement. Il réfléchissait à tout ce qui aurait pu le mettre sur la voie, mais il n’y avait définitivement rien. Lay avait une petite amie, avait déclaré la veille être amoureux de leur camarade Chen et aujourd’hui, il lui annonçait ça. Les choses allaient à un rythme beaucoup trop effréné pour qu’il n’y comprenne quoi que ce soit. Pourtant, il avait bien vu qu’en se comportant aussi ridiculement, il avait blessé son ami. Tout ce qu’il ne souhaitait pas était arrivé, par sa faute. Alors qu’il était allongé contre le matelat, en ressentant déjà une certaine culpabilité, il sentit son meilleur ami passé juste à côté. Avant même que celui-ci ne parle, il savait que la réaction qu’il venait d’avoir serait impardonnable. Il le ressenti encore davantage en entendant le ton de sa voix. Il semblait dépité. Cette fois ci, il ne pouvait même pas rejeter la faute sur Chen ou qui que ce soit d’autre : c’était bel et bien lui l’unique responsable.

Il avait tellement envie d’arranger les choses, au moins de tenter quelque chose, de s’excuser auprès de son ami tout en sachant que cette démarche ne serait pas suffisante. Faire quelque chose au lieu de rester allongé comme une larve, comme si rien ne s’était produit. Il y avait tellement de possibilité qu’il n’en fit rien, qu’il resta immobile et impuissant. Il avait vraiment cette continuelle impression de revivre ces semaines où il avait laissé la licorne se terrer un peu plus sur elle-même chaque jour. Il s’était promis que cela ne se réitérait pas, mais comme on pouvait l’observer avec sa situation familiale, il n’avait jamais été vraiment doué avec les promesses. Il n’avait même plus envie que Lay lui pardonne son comportement, car il ne le méritait tout bonnement pas. Il méritait d’être délaissé de la sorte maintenant, c’était exactement ce qu’il avait cherché en réagissant de façon aussi stupide alors que Lay avait dû prendre son courage à deux mains pour lui avouer... ses réels sentiments ? Réels sentiments ou pas, Lu Han connaissait les siens, et il était temps de les partager. Au moment où il s’était décidé, le concerné s’était déjà enfermé dans la salle de bain. Il avait tout d’abord pensé à lui parler, même si une porte les séparait, puis il s’était souvenu qu’il ne savait absolument pas comment s’y prendre. Après tout, il n’avait jamais dévoilé ses sentiments à personne. À travers des gestes, jusqu’ici, il lui avait transmis son amitié mais des gestes ne seraient certainement pas suffisants pour lui dire tout ce qu’il avait sur le cœur. Surtout qu’il n’avait certainement plus du tout l’envie que Lu Han ne le touche, peut-être même qu’il ne lui parle. Si c’était le cas, il ne pourrait que respecter son choix et garder le silence jusqu’à leur retour en Corée.

Le temps lui avait semblé terriblement long avant que Yi Xing ne se décide à quitter la salle de bain. Lorsqu’il fut en dehors de celle-ci, il ne lui adressa pas un seul regard. C’était douloureux d’être ignoré de la sorte, mais il ne pouvait pas lui en vouloir. Cependant, toutes ses résolutions d’un peu plus tôt s’en allèrent. Il n’était pas assez courageux pour s’ouvrir alors qu’une telle tension régnait entre eux. Certes les choses n’allaient pas aller en s’améliorant s’il ne faisait rien, mais il ne se sentait pas prêt du tout. Il esquiva le moment des explications en allant chercher ce qui lui servirait de pyjamas, et il se dirigea à son tour vers la salle de bain, en demandant préalablement :

« - Tu as finis ? »
Cette question était ridicule : déjà car la réponse était claire mais aussi car son ami n’avait certainement plus envie de lui adresser la parole pour le moment, encore moins pour quelque chose d’aussi futile. Pour cacher sa honte, il pénétra rapidement dans la salle de bain et referma derrière lui. Il ne tarda pas à se dévêtir et à se mettre sous un filet d’eau froide, c’était le seul moyen d’après lui de détendre son corps tendu, de lui faire réaliser qu’il était en train de tout foirer. Qu’il était sur le point de gâcher des années d’amitié en se comportant ainsi. Qu’il était en train de perdre définitivement son Lay. Il fallut que cette vérité lui arrive en pleine face pour qu’il se reprenne et qu’il ose affronter ce qui l’attendait, de toute façon. Sans même avoir fini de rincer sa chevelure dans laquelle il restait encore un peu de shampoing, il quitta la cabine de douche, enfila une serviette autour de sa taille, et ouvrit brusquement la porte de la salle de bain qui donnait directement sur la chambre où se trouvait Lay, encore les yeux rivés sur son téléphone.

« - Lay, il faut qu’on parle. »
En ce moment même, malgré l’air sérieux qu’il adoptait, Lu Han ne devait pas être très crédible. Torse nu avec pour seul vêtement sa fameuse serviette Donald Duck, des bribes de shampoing encore dans les cheveux, il ne ressemblait pas à quelqu’un qui voulait entamer une conversation sérieuse. Pourtant, c’était le cas. Il ne saurait l’expliquer, mais il se sentait le courage de dire ce qu’il avait sur le cœur, même si le résultat resterait très maladroit.

« - Je… je suis désolé d’avoir réagi comme ça tout à l’heure. J’aurais pas dû, c’était idiot de ma part mais… mais j’ai paniqué, tu comprends ? C’était plus fort que moi. »
Avait-il prétendu un peu plus tôt qu’il avait suffisamment de courage pour affronter tous ses sentiments qui se bousculaient en lui ? Car, à présent, maintenant qu’il avait commencé, il n’en était plus totalement sûr. Il avait presque envie de faire machine arrière, ou alors de s’enfuir en courant. La raison prit tout de même le dessus et il comprit que l’une de ses alternatives révélait carrément de l’impossible, tandis que l’autre serait uniquement lourde de conséquence. Alors autant poursuivre sur sa lancée.

« - Je sais toujours pas si tu es sérieux ou non, si tu penses vraiment ce que tu as dit car il y a eu Chen… Et je sais qu’il a beaucoup compté pour toi ! Même si aujourd’hui tu penses ne plus vouloir de lui, qui sait, tu vas peut-être changer d’avis, j’en sais rien. Mais je comprendrais et je… je l’accepterais. »
La vitesse à laquelle il parlait, et qui traduisait sa nervosité, n’aidait certainement pas à la compréhension. Il était un peu confus car il pensait à un tas de chose en même temps et qu’il voulait se montrer à la fois bref, pour en finir avec tout ce qu’il contenait au fond de lui. Il n’avait pu s’empêcher d’aborder Jong Dae, qui lui avait causé bien des soucis ces dernières semaines, car c’était tout de même grâce à lui que Lay avait su pour son homosexualité et c’était également le premier homme qu’il avait aimé. Il y a avait très peu de chance pour que Lu Han soit le second, il le savait pertinemment, mais il y avait tout de même une chose qu’il devait préciser :

« - Même si je dois pas me voiler la face et qu’il n’y a plus aucune chance pour que je sois ton amoureux, ou même ton ami, sache que… sache que je tiens vraiment à toi. »
Une force chez lui qu’il ne connaissait même pas lui avait permis de soutenir le regard de Yi Xing pendant tout le long, mais ces derniers mots étaient beaucoup trop forts pour qu’il garde son regard planté dans le sien. Il avait baissé la tête, alors que son rythme cardiaque se calmait progressivement. Jamais il n’aurait cru vivre une expérience aussi stressante. Jamais il n’aurait cru possible qu’il soit lui aussi, amoureux de son meilleur ami.
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyJeu 22 Oct - 15:12


(+ tenue) Combien de temps restait-il à leur amitié pour exister encore ? La dernière révélation de Lay venait de creuser un fossé entre eux qui lui semblait infranchissable. La réaction de son meilleur confirmait cette impression. LuHan ne se sentait pas capable de le rejoindre de l’autre côté. Ils allaient rester chacun sur un versant du fossé, ils se regarderaient et ne se comprendraient plus. Leur amitié venait-elle de voler en éclats ? YiXing avait envie de pouvoir remonter le temps afin de ne jamais prononcer ses mots. Il ne souhaitait pas voir son meilleur ami le fuir de la sorte. C’était plus insupportable que de se retrouver proche de lui et de ne pas pouvoir le prendre dans ses bras d’une façon plus intime. Évidemment il garderait en mémoire ce qui se serait passé, LuHan resterait toujours le même sans savoir que Lay éprouvait de tendres sentiments pour lui. Cela serait tellement merveilleux de pouvoir revenir en arrière et de réparer ainsi ses erreurs. Malheureusement leurs superpouvoirs servaient uniquement à créer l’image du groupe. Ils étaient fictifs, c’était bien dommage ! Lay devait surmonter sa colère envers son ami… mais surtout contre lui-même. Pourquoi ne pouvait-il pas garder le silence sur ses sentiments ? Pourquoi lui avait-il dit la vérité ? LuHan ne pouvait pas encaisser autant de révélations sans finir par craquer. Son meilleur ami avait beau clamer haut et fort que Lay était libre de tout lui dire, il devait bien avouer que chaque être humain avait ses limites. Les siennes avaient été atteintes en apprenant que son meilleur ami était amoureux de lui. La déception de YiXing finirait par passer mais il ne savait pas si leur amitié résisterait à cette nouvelle épreuve. Il allait se replier sur lui-même car c’était la meilleure façon de se protéger. Il risquerait aussi de s’éloigner de LuHan car être constamment avec lui après ce qui venait de se passer allait être difficile à supporter.

Il ne savait pas combien de temps il resta dans la salle de bain mais cela lui parut une éternité. Quand il en sortit, se savoir prisonnier de cette chambre lui donna envie de hurler. La présence de LuHan était insupportable mais il ne pouvait décidemment le mettre dehors. Décidant de se replier vers la table, il s’y installa puis attrapa son téléphone. Il avait reçu plein de messages notamment de SuHo qui s’inquiétait parce que Lay ne répondait pas. La « maman » des EXO avait toujours le don de le faire sourire. Son attitude était adorable mais il se voyait mal lui dire « oh ne t’inquiète pas ! LuHan vient de me repousser mais tout va bien. » alors il ne répondit pas aux messages. En revanche il contacta le groupe entier pour discuter avec eux en live. Leur présence même virtuelle lui rappela pourquoi il les aimait tant. Il n’avait pas le temps de leur répondre qu’ils voulaient tous savoir ce qu’ils avaient fait aujourd’hui. Les questions pleuvaient. Son attention était entièrement tournée vers son téléphone. Il ne remarqua pas que LuHan allait prendre sa douche, il ne l’entendit même pas lui parler. Il était complètement déconnecté de la réalité.

Quand LuHan sortit précipitamment de la salle de bain en disant qu’ils devaient parler, Lay sursauta. Il ne s’attendait vraiment pas à une telle réaction de sa part. Le jeune homme voulait retourner à la conversation avec les membres mais l’expression de son ami le convainquit de l’écouter. Il lui devait bien ça, au nom de leur amitié. Le cœur n’y était pas pourtant. Les paroles de LuHan le rendaient confus parce que sincèrement il ne comprenait pas si son meilleur ami cherchait à s’excuser pour son comportement ou s’il cherchait à se justifier. La deuxième solution aurait la pire de toute. YiXing était déjà bien assez en colère ainsi pour LuHan en rajoute une couche. Il avait compris que jamais il n’aurait dû se déclarer. Il avait bien intégré cette information, il n’était pas nécessaire de lui rappeler son erreur de jugement… Le discours de son ami ne semblait pas arranger les choses. Lay se demandait même pourquoi il continuait de l’écouter car LuHan doutait encore et toujours de la sincérité de ses sentiments. Combien de fois devrait-il se répéter avant qu’il comprenne que c’était la vérité ? Appuyant son pouce et son index entre les deux yeux, il se demanda si son meilleur ami le faisait exprès ou pas. Les paroles de LuHan laissaient quand même apparaitre sa nervosité et cela inquiéta Lay. Il voulut lui demander s’il voulait qu’il quitte la chambre. Son cœur battait fort dans sa poitrine. Ouvrant la bouche pour lui poser la question, Lay se stoppa net dans son élan. Les paroles de LuHan avaient pris une tournure assez inattendue. Il venait de lui dire qu’il tenait vraiment à lui ? Que devait-il comprendre ? LuHan pouvait-il ressentir autre chose pour lui que de l’amitié ?

Lay quitta brusquement sa chaise et attrapa LuHan par la nuque. Il attira son meilleur ami tout contre lui avec autorité. Laissant sa main sur la nuque de LuHan, il passa son bras autour de la taille de ce dernier pour le rapprocher de lui. Enfouissant son visage dans son cou, il ferma les yeux quelques instants. La révélation de LuHan avait quelque chose de touchante, on voyait bien que son ami ne savait pas comment s’y prendre. Il avait été adorable avec une certaine maladresse pour lui dire ce qu’il ressentait. Ses paroles avaient touché Lay, il ne pouvait pas rester insensible. Le corps mouillé de son meilleur ami trempait son t-shirt, ses cheveux avaient encore du shampoing. Il était adorable ! Lay se détacha doucement de lui mais pas assez pour que leurs corps ne se touchent plus. Il lui caressa la joue et remit en place des mèches qui collaient autour de son visage. « Comme tu sembles toujours pas convaincu, je vais te le dire encore une fois. » Son expression s’était grandement radoucie depuis que LuHan avait mal réagi à sa déclaration. Il avait voulu lui faire comprendre que son comportement lui avait fait beaucoup de mal mais finalement son meilleur ami avait tout chamboulé. Son aveu était touchant et Lay ne pouvait évidemment pas y rester insensible. Il en avait assez de jouer la comédie alors les paroles de LuHan le rendaient plus que heureux. Continuant de le regarder tendrement, il se reprit. « Je suis amoureux de toi, LuHan. » Il déposa un baiser sur le front de son ami avant de lui dire. « Tu devrais finir d’aller prendre ta douche. Tu vas attraper froid en restant ainsi. » Bon il n’allait pas lui dire que cette tenue était plus que provocatrice et que Lay était tenté de lui enlever sa serviette. Il sourit en y pensant et retourna près de la table. Il ne comptait pas continuer sa conversation avec les membres du groupe. Non il éteignit son téléphone ainsi personne ne le dérangerait. Il se tourna vers LuHan. « File sous la douche ! Ensuite on commandera notre dîner. »





I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyJeu 22 Oct - 19:20

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Pendant que l’eau de la douche ruisselait le long de son corps, Lu Han avait pris conscience d’une chose. En fuyant ainsi, il disait aurevoir à toutes ses années d’amitiés, à tout ce que Lay avait pu lui apporter jusqu’ici. Il disait aurevoir à une grosse part de lui, un part de lui qui lui était nécessaire pour envisager un quelconque avenir. Sans Lay, il ne voyait définitivement plus l’intérêt de s’époumoner la voix, d’épuiser chaque parcelle de ses muscles pour le plaisir de leur fan. Il aurait certainement fini par quitter EXO et aurait disparu de la population. La musique était bien évidemment ce qu’il aimait le plus, mais il se voyait mal vivre cette aventure sans son fidèle camarade qui avait été là dans chaque moment, même les plus durs. Il avait besoin de lui en tant que meilleur ami, c’était une évidence. Mais une évidence tout autre lui sauta également aux yeux : il ne voulait pas que son meilleur ami fasse ce genre de déclaration à quelqu’un d’autre que lui. C’était égoïste de sa part, surtout après la réaction qu’il venait d’avoir, mais cette possibilité l’irritait plus que nécessaire. Il estimait presque que cette place lui revenait de droit. Sauf qu’il savait également que s’il laissait les choses ainsi, il n’aurait non seulement plus sa place de meilleur ami, mais non plus celle d’ « amoureux ». C’était bizarre, il n’avait jamais espéré avoir ce statut et pourtant aujourd’hui, il refusait de réduire à néant cette chance. C’est pour cette raison qu’il avait débarqué dans la chambre aussi affolé, comme s’il avait peur de rater le dernier train. Et c’était en quelque sorte de cas : il avait peur que Lay lui file entre les doigts. Tellement peur qui lui avait été difficile d’aligner deux mots à la suite pour former simplement une phrase claire. Il lui arrivait de rencontrer ce problème lorsqu’il s’exprimait en coréen, mais jamais lorsqu’il s’agissait de parler sa langue natale avec son meilleur ami, qui plus est. Cependant, il ne se rappelait pas avoir déjà été aussi nerveux qu’en ce moment.

La veille encore, l’idée d’avoir cette place dans le cœur de la licorne lui aurait paru incongru, inconcevable. Mais aujourd’hui, c’était réellement ce dont il avait envie et il était prêt à le lui prouver, bien qu’il ignore encore comment s’y prendre. Il était justement en train d’y réfléchir lorsque Lay s’avança brusquement pour le prendre contre lui. Cette étreinte inattendue avait été le geste de trop. Lu Han avait presque envie de chialer, sans réfléchir au conséquence. Il n’était pas triste, au contraire, il s’était senti immédiatement soulagé de ne pas avoir été repoussé par son meilleur ami, car il était persuadé que c’était tout ce qu’il méritait.

« - Je suis désolé, vraiment. Pardon. »
Il était rare d’entendre des excuses de sa part mais il estima qu’elles étaient nécessaires en ce moment même. Il n’arrivait toujours pas à croire que Yi Xing avait réagi de la sorte. Ainsi, il ne participa pas à cette étreinte, étant bien trop sous le choc de ce qui venait de se passer. Pourtant, de la part de son meilleur ami, cela n’avait rien d’étonnant. Il avait toujours été quelqu’un de très gentil, parfois même un peu trop, contrairement à lui. Ils étaient si différent et complémentaire à la fois. Ils pouvaient leur arriver de mal se comporter, mais ils finissaient toujours par se retrouver.

Lu Han aurait pu rester des heures dans ses bras sans rien ajouter, juste pour le plaisir de savourer la chaleur de ses bras qu’il croyait avoir perdu à jamais. Mais Lay pensait certainement autrement, car il se détacha légèrement de lui, maintenant toujours le contact entre eux. Ses caresses eurent le pouvoir de le rassurer quant à ce qui allait suivre. Pourtant, son regard évita minutieusement celui de son ami, il était toujours mal à l’aise par rapport à ce qu’il venait d’avouer. « Je suis amoureux de toi, LuHan. » Cette seconde déclaration n’arrangeait rien à son malaise, mais elle le rendit plus qu’heureux. Il ne pouvait s’empêcher de sourire bêtement, sans se préoccuper de ce que cela pouvait impliquer. Tous ceux à quoi il pensait, c’était à Lay et Lu Han de nouveau lié, par un sentiment plus fort que jamais. On aurait dit un gosse à ne plus pouvoir s’arrêter de sourire. Heureusement, la personne responsable de ce surplus de bonheur lui permit de s’éclipser dans la salle de bain. Il en avait presque oublié qu’il avait interrompu sa douche et qu’il venait tout juste de littéralement tremper le plus jeune, déjà en pyjama.

« - Pardon, tu sais… pour ton t-shirt. »
Décidément, il avait toujours du mal à trouver ses mots. Il avait vraiment besoin de se calmer. Il aurait pu écouter les conseils de Yi Xing et retourner tout simplement sous la douche, pour reprendre un peu contenance au passage mais au lieu de ça, il resta planté à l’exact endroit où Lay l’avait laissé après avoir mis fin au câlin. Il fallut que celui-ci le reprenne une seconde fois pour qu’il retourne à la hâte dans la salle de bain après avoir lâché un « oui » enthousiaste. Il avait été question de nourriture, alors il était content. Puis, c’était en quelque sorte leur premier dîner en tant qu’amoureux. C’était vraiment bizarre de voir les choses ainsi. Quoi qu’il en soit, il débordait de joie et n’avait pas le temps de se poser des questions. Il retourna sous la douche et la finit cette fois ci. Lorsqu’il retourna dans la chambre, il était cette fois ci vêtu d’un bermuda blanc et d’un large t-shirt bleu. Il aimait être à l’aise dans ses vêtements. À peine arrivée dans la chambre, il s’étala une nouvelle fois dans le lit. Cette douche lui avait vraiment fait du bien, et il sentait qu’il allait passer une bonne nuit. La douche n’était certainement pas le seul facteur qui le faisait se sentir aussi bien, mais il se cacha de s’avouer la véritable raison.

« - Alors, qu’est-ce que tu veux manger ce soir ? »
La tension était enfin retombée.
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptySam 24 Oct - 1:26


(+ tenue) Leur relation venait-elle de prendre une nouvelle direction ? Les paroles de son meilleur avaient été quelque peu hésitantes. On pouvait se demander si LuHan ne se sentait pas obligé de lui dire de telles choses. Cela avait traversé les pensées de Lay mais le jeune homme voulait mettre sur le compte de la nervosité et de la peur le discours confus de son ami. Il savait que certaines choses se révélaient difficile à accepter. Comment LuHan pouvait être certain que son amitié pour lui allait un peu plus loin ? Ce n’était pas une évidence ? Yixing ne se trouvait pas dans sa tête, cela le stressait un peu parce que dans le creux de son estomac il ressentait une boule. Est-ce que son meilleur ami n’allait pas regretter ses paroles ? Il sentait une certaine appréhension le gagner. Il ne voulait pas le montrer à LuHan car ce dernier venait de faire un pas décisif et il voulait lui permettre de se dérober s’il en ressentait le besoin. C’était probablement pour cette raison que Lay s’était retenu de l’embrasser. Il ne souhaitait pas le mettre dans l’embarras ni même le faire fuir. Le prendre dans ses bras avait déjà été un moment de pur bonheur. Certes la tenue de son meilleur ami l’avait quelque concerté mais il devait passer au-dessus de ça. Ne comprenant pas trop pourquoi LuHan s’obstinait à ne pas vouloir croire en sa déclaration, il lui répéta une nouvelle fois ses quelques mots qui avaient manqué de les séparer. Un sourire joyeux apparut sur les lèvres de son meilleur ami, cela lui fit plaisir. Son petit cœur faisait des bonds dans sa poitrine. C’était assez insupportable comme sensation. Il avait envie de stopper cette joyeuse fiesta mais il ne pouvait pas non plus faire comme si cette situation ne le rendait pas heureux. Son « amoureux » avait vraiment mignon, il serait difficile de lui en vouloir si jamais il abordait cette expression un peu boudeuse qu’il pouvait avoir par moment. Maintenant que tous les deux connaissaient les sentiments de l’autre, ils allaient partager quelque chose qui rendrait encore plus fusionnelle et unique leur relation. Ils se comprendraient sans vraiment avoir besoin de parler ? Lay avait toujours envié ses personnes amoureuses qui semblaient partager un immense secret quand ils se regardaient ou se souriaient. Il avait un côté assez romantique, il ne put s’empêche de se demander si avec LuHan ils deviendraient ainsi. Être aussi proche de LuHan avait quelque chose de follement excitant. Le port de la serviette de bain, même si celle-ci étaient décorées avec Donald, avait une touche de sexy. Il fallait que son meilleur ami retourne rapidement dans la salle de bain car Lay ne pourrait pas se contenir indéfiniment. Il avait occupé ses doigts dans les mèches de cheveux de ce dernier mais il pouvait très bien les faire descendre vers cette serviette. Non il devait se faire violence et envoyer LuHan finir sa douche. Gentiment il lui ordonna de retourner dans la salle de bain. Ce dernier s’excusa d’avoir mouillé son t-shirt. Tiens ! Il n’avait pas fait attention à ça !

« Ah oui ! Ce n’est pas grave ! Je vais me changer ! » Lay commença à retirer son t-shirt devant LuHan. Ce n’était pas la première fois que le jeune homme se déshabillait devant lui. Étrangement sa semi-nudité le mit mal à l’aise. Il ne voulait pas brusquer son « amoureux » en s’exposant ainsi à lui. Se dépêchant d’enfiler un nouveau t-shirt, noir cette fois-ci, il se retourna vers son compagnon qui avait filé dans la salle de bain. Lay éteignit son téléphone après avoir envoyé un message à SuHo sinon ce dernier trouverait le moyen de les déranger et les deux chinois avaient besoin de se retrouver un peu seuls… surtout maintenant. En sortant de la salle de bain, LuHan se laissa tomber sur le lit. Surpris par son retour, Yixing le regarda faire et s’amusa de son attitude. Il ressemblait à un enfant qui était sur le point de s’endormir. Il avait cette expression joyeuse sur son visage qui donna envie à Lay de le rejoindre.

Le jeune homme attrapa le menu de l’hôtel et s’allongea sur le dos à côté de LuHan. Ouvrant le menu, il regarda avec envie les différents plats proposés. On pouvait dire que ce retour dans son pays natal était une bonne chose car il pouvait désormais manger tous les plats qu’il aimait. Lay était un gros mangeur, sûrement moins que LuHan, mais souvent on doublait certaines portions car quand on mettait sur la table quelque chose qu’il aimait tout particulièrement il ne pouvait s’empêcher de tout manger. Ses yeux pétillaient devant tous ces noms gourmands. Il ne savait pas quoi choisir ! Penchant la tête vers celle de LuHan, il installa le menu au-dessus d’eux pour que ce dernier puisse regarder.

« Je n’arrive pas à me décider entre le canard laqué, les dim sum, le riz… » Se mordant la lèvre inférieure, il était concentré sur les divers plats proposés. Enfin il en donnait l’impression car se tenir aussi près de LuHan était une torture. L’odeur de son shampoing venait chatouiller ses narines. Fermant les yeux, Yixing se laissa envelopper, enivrer par ce parfum. Ouvrant doucement les yeux, il se tourna vers LuHan pour regarder. Il était vraiment trop beau. Sa beauté lui coupait le souffle. Il n’osait pas croire que son meilleur ami puisse le laisser prendre la place de « amoureux » et régnait ainsi sur son cœur. C’était bien trop beau pour être vrai. Il se redressa subitement et se tourna vers son compagnon. Il se pencha vers lui, les deux mains de chaque côté de son visage. Lay se retrouvait au-dessus de lui, son regard plongé dans le sien. Son corps ne touchait pas celui de LuHan car il ne voulait pas le brusquer, déjà que ses pensées devenaient confuses en cet instant…

« Je suis désolé. » Il souffla presque ces trois mots. Son cœur mit à battre beaucoup plus rapidement alors qu’il se penchait vers LuHan. Il déposa ses lèvres avec délicatesse mais avec une certaine autorité sur celles de l’homme dont il était amoureux…




I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyDim 25 Oct - 17:26

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
L’hésitation dont faisait preuve Lu Han, les paroles confuses qu’il avait adressé à la personne qui avait toujours été son meilleur ami, pouvaient porter à confusion. Cependant, il ne regrettait pas de les avoir partagés et il se sentait même soulagé. Il était persuadé qu’après avoir fait ce pas vers Lay, les choses iraient mieux. Elles seraient différentes, mais étrangement il ne sentait pas qu’il allait le regretter. À vrai dire, pour le moment, tout ce à quoi il pensait, c’était à la déclaration de Lay. Elle lui trottait toujours autant dans la tête, et elle risquait de ne pas s’en aller de sitôt. Encore moins si celui-ci le tenait ainsi contre lui, lui répétait une seconde fois ses mots qui avaient créé chez lui des sentiments nouveaux qu’il avait du mal à recevoir convenablement. Certes il n’avait jamais été amoureux, mais il n’avait jamais non plus été aimé, ou alors ne l’avait jamais ressenti auparavant. Il avait suffit à Yi Xing de le prendre brusquement contre lui pour qu’il se sente choyé comme il ne l’avait jamais été. Des simples mots avaient suffi à l’ébranler au point qu’il était toujours un peu perdu quelques minutes après. Pour ne rien arranger, son « amoureux » se mit à se changer juste devant lui. Il n’avait fait que retirer son t-shirt, ce à quoi il avait assisté à de nombreuses reprises après leurs entrainements intensifs, pourtant il ne put s’empêcher d’observer plus longuement que nécessaire. Lorsqu’il s’en rendit compte, il retourna aussitôt dans la salle de bain. C’était idiot d’en faire toute une affaire, surtout que le concerné lui-même avait débarqué dans la chambre torse nu, uniquement vêtu de sa serviette de bain Donald Duck. Mais il n’avait pas eu la sensation que la licorne l’ait regardé comme il l’avait fait… Il se demandait si c’était mal d’apprécier la simple vue d’un corps. Il l’avait toujours trouvé beau, dessiné comme il le fallait mais c’était bel et bien la première fois qu’il se demandait si son meilleur ami pensait pareil du sien. C’était étrange.

Lu Han avait finalement pu retourner se doucher et finir de se rincer, pour retourner par la suite dans la chambre. Cette douche avait soulagé tout son corps qui peinait à suivre le rythme des entraînements, et qui avait besoin de repos. Ils avaient beaucoup marché aujourd’hui, mais il se sentait tout de même déjà mieux. Il n’y pas que ça qui affectait sa bonne humeur, mais il se contenta de cette raison. Alors qu’il avait rejoint le lit, il ne tarda à se faire rejoindre par celui avec qui il partageait la chambre, le menu en main. Lu Han avait donc fait l’effort de s’allonger un peu plus correctement, sur le dos appuyé sur ses coudes pour voir lui aussi le menu. Malgré qu’il ait bien mangé aujourd’hui, il lui restait encore de la place pour tout un autre repas, un repas copieux.

« - Prenons un peu de canard laqué, de dimsum, de riz. Du Jiaozi aussi. »
Lu Han approuvait bien évidemment tous les choix de Lay car il partageait tous les deux cet amour pour les plats. Il se permit tout de même quelques suggestions en lui montrant d’autre chose sur la carte qui lui plaisait ; c’est-à-dire presque tout. Qu’est-ce qu’il était content de retrouver son pays et sa nourriture ! Bien qu’il désigne au plus jeune tous ses plats, il sentit après un certain temps que ce dernier ne l’écoutait même pas. Son regard n’était même pas posé sur le papier, mais sur lui. Par conséquent, il tourna sa tête dans sa direction, prêt à le sermonner pour ne pas respecter ses hyung lorsqu’ils étaient en train de prendre la parole. Mais il n’eut pas le temps de comprendre ce qui se passait que le concerné se retrouva juste au-dessus de lui, l’emprisonnant de ses bras en les disposant de chaque côté de sa tête. C’était exactement la sensation qu’il avait, celle d’être pris au piège. Il ne savait pas ce qui était en train de se passer, ou du moins une partie de lui fermait les yeux sur ce qui allait se passer. C’était pourtant inévitable, mais il avait espéré avoir plus de temps pour s’y préparer. Il avait besoin de temps pour réaliser tout ce qui se passait.

« - Lay… »
Il n’eut pas le temps d’en dire plus que Lay susurra des excuses tout près de ses lèvres et les posa finalement contre les siennes. Il était tellement chamboulé qu’il n’était même pas sûr d’avoir compris ce qu’il lui avait dit avant de l’embrasser. Il n’était même pas sûr qu’il s’agisse d’un baiser. Bon, il n’était pas stupide et savait qu’il s’agissait d’un baiser, mais il était tellement sous le choc qu’il n’osa rien faire dans un premier temps. Puis, il se reprit. Car après tout, c’était plutôt agréable. Lay avait des lèvres douces, beaucoup plus douces qu’il ne se serait jamais imaginé. Le plus naturellement qui soit, il ferma enfin les yeux et participa au baiser, en glissant avec une tendresse parfaitement contrôlé –il s’étonnait lui-même- sa main contre sa joue ; il ne voulait pas qu’il mette fin à ce baiser, pas tout de suite. Bien que ce fut leur premier baiser, Lu Han sentait de l’exigence dans celui-ci, mais il ne sentait pas nerveux pour autant. À la seconde où il avait fermé les yeux, il s’était contenté de profiter de ce qui était en train de se produire. Il ne put en profiter bien longtemps, arrivant rapidement à bout de souffle. Il avait été pris de court, et ne s’était pas vraiment attendu à partager un long et passionné baiser avec son amoureux. Car c’était officiel, la licorne lui appartenait bel et bien, non ?

À bout de souffle, Lu Han avait lui-même mit fin au baiser, reprenant calmement sa respiration. Lay était toujours au-dessus de lui mais cette proximité le gênait beaucoup moins après ce qu’ils venaient de partager. Il avait presque envie que celui-ci se rapproche un peu plus, mais ce souhait ne quitta pas ses lèvres. D’ailleurs, rien n’osait quitter ses lèvres, si ce n’est un « wow » qu’il s’adressait plus à lui-même qu’autre chose. Après avoir suffisamment repris sa respiration, il s’humecta même les lèvres dans l’espoir de retrouvé les sensations du baiser qu’ils venaient de partagés. Etait-ce toujours aussi additif ?   
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyLun 26 Oct - 15:18


(+ tenue) La cuisine chinoise faisait partie de celles pour lesquelles Lay craquait. Son estomac pouvait bien avoir été rempli par d’autres aliments en tout genre, il y avait toujours une place pour les plats de son pays natal. Il avait aussi un petit faible bien senti pour la cuisine japonaise mais aujourd’hui il comptait profiter de ce voyage en Chine pour se gaver de cette gastronomie. La liste des plats proposés sur le menu de leur hôtel lui ouvrait l’appétit uniquement en voyant cette profusion. Le jeune homme ne savait pas quoi choisir car il aurait voulu manger de tout, il n’était pas vraiment difficile de ce côté-là. Heureusement car en danse par exemple il pouvait être affreux quand il s’entrainait. Observant en silence les plats, il tenta de se souvenir de ceux que sa grand-mère lui préparait. Oh comme cela lui faisait envie ! Certes ce ne serait pas la même chose entre l’hôtel et chez lui mais il devrait se contenter de ça. Commençant son énumération, il sentit LuHan bouger près de lui. Son amoureux s’était jeté sur le lit quand il était sorti de la salle de bain. Sa réaction avait beaucoup amusé Lay qui trouvait cela adorable. Il avait ressenti une folle envie de le rejoindre dans ce lit qui serait le premier qu’ils allaient partager comme couple… enfin pouvait-il dire que désormais ils étaient en couple ? Officiellement il n’avait pas demandé à LuHan s’il voulait sortir avec lui. Lay devait remédier à ça ! Jetant un coup d’œil sur l’homme pour qui son cœur battait comme un fou, il ne put ensuite détourner les yeux ni son attention de lui. Le parfum du shampoing qui l’enveloppait, sa proximité… Non impossible de se concentrer sur autre chose !

Bougeant sans vraiment réfléchir, il se retrouva au-dessus de LuHan. Ses mains se trouvant de chaque côté de son visage. Les battements de son cœur étaient complètement irréguliers. Lay savait que normalement il n’aurait pas fait une telle chose sans attendre que LuHan ne soit prêt mais cette proximité et la tension qui avait régné un peu plus tôt entre eux le poussèrent à embrasser son meilleur ami. Ce n’était pas un véritable baiser passionné ou sauvage. Cela tenait plus du baiser chaste que l’on voit tous dans les dramas. Comprenant que son attitude était peut-être très déplacée pour LuHan qui lui avait avoué timidement que Yixing comptait vraiment pour lui à demi-mots, il allait reculer quand il sentit les lèvres de son ami réagir enfin. Ce baiser tout mignon tourna rapidement au baiser passionné. Lay était surpris par la douceur et la fragilité dont pouvait faire preuve LuHan. Sa main posée sur sa joue lui avait fait gémir, ce simple geste qu’il connaissait pourtant par cœur avait désormais une autre signification et était une nouvelle sensation sur sa peau. Quand LuHan mit fin au baiser pour reprendre son souffle, la licorne était un peu déçue que cela finisse aussi vite mais il devait permettre à son amoureux de prendre son temps et de se sentir en confiance. Lay avait eu le temps de comprendre que son attirance sexuelle se portait uniquement sur les hommes, il était désormais assoiffé de toutes ces sensations. Restant encore au-dessus de LuHan pendant que ce dernier s’humectait les lèvres, Yixing dut se faire violence pour ne pas l’embrasser sauvagement. Il lui sourit avant de passer ses bras sous le corps de LuHan et de venir s’allonger sur lui. Son visage se trouvant au niveau de son cou, il prit tout son temps pour savourer la douce odeur de savon de son amoureux. Il se sentait bien ainsi, blotti contre lui. Se permettant un geste dont il rêvait depuis quelque temps, il déposa un baiser à la base de son cou mais pas de façon légère. Non LuHan ne risquait pas de ne pas sentir ses lèvres dans cette zone sensible.

Ne voulant pas brusquer son amoureux, il mit fin au câlin et s’allongea à nouveau près de lui. Sa position laissait entendre à LuHan que si jamais il voulait se coller à lui ou se retrouver dans ses bras, c’était quand il voulait. Reprenant le menu, il étudia à nouveau les plats en se demandant comment choisir. LuHan avait montré ses envies sur la carte avant de se faire embrasser. En y repensant, Lay sourit à son audace. Il ne pouvait pas nier que cela lui avait déplu. C’était tout le contraire ! Il mourrait d’envie de recommencer mais il attendrait que LuHan soit prêt. Il se mit sur le ventre quelques minutes pour téléphoner à la réception. Il marchanda avec la réceptionniste pour obtenir un peu de chaque plat présent sur le menu. Évidemment cette dernière ne résista guère longtemps comme elle voyait la facture de leur séjour grossir, elle savait que son investissement serait récompensé par ses supérieurs. Quand il eut raccroché, il reprit sa position sur le dos et regarda LuHan. « Tu veux faire quoi en attendant notre dîner ? »





I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyLun 26 Oct - 17:44

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Tout s’était finalement déroulé beaucoup trop vite. Il y a peu, les deux garçons discutaient nourriture. La seconde d’après, Lu Han se trouvait juste en dessous de Lay, qui partit à la découverte de ses lèvres. Il ne s’y était absolument pas préparer –bien qu’il voyait mal de quelle façon il aurait pu s’y préparer- et il avait eu peur de ne pas comment savoir s’y prendre. C’était comme s’il revivait son tout premier baiser, avec la nervosité en plus, car il était convaincu de ne jamais avoir autant perdu ses moyens de toute sa vie. Il avait su se reprendre, et savourer simplement ce qui était en train de lui arriver. Il avait glissé naturellement sa main contre la joue de celui qui avait entreprit ce baiser, avant que celui-ci ne le regrette et y mette fin. Ce baiser avait pris alors une tout autre tournure. Lu Han montrait enfin qu’il en avait envie, qu’il n’avait pas envie que d’un simple petit bisou. Certes tout ceci avait été un peu brusque pour lui, pour lui qui n’avait pas réalisé à quel point il pouvait désirer son meilleur ami… d’une autre manière. Cependant, malgré son désir de ne jamais mettre fin à toutes les sensations qu’il ressentait par le simple fait d’avoir les lèvres de Lay contre les siennes, il cessa de lui-même ce baiser. Il était tellement chamboulé qu’il était incapable d’articuler quoi que ce soit de cohérent. La situation aurait très vite pu devenir gênante, mais ce ne fut pas le cas. Lu Han avait laissé vagabondé ses doigts le long de la mâchoire de Lay, sans trop savoir que faire. Leurs lèvres n’étaient plus liées, mais la licorne ne mit pas fin à leur proximité, bien au contraire. Elle se blottit contre lui en entourant ses bras autour de sa taille, exactement comme il l’avait souhaité quelques instants plus tôt. Cette sensation était vraiment agréable, encore mieux que ce qu’il aurait pu imaginer. Sa main qui avait été précédemment contre sa joue, se glissa à présent dans sa chevelure, avide de maintenir le contact entre eux. Son amoureux devait être du même avis, car il nicha sa tête juste au creux de son cou, à cette place qui lui était réservé. En vérité, il ne s’attendait tout de même pas à ce qui allait suivre. Ou du moins, il ne pensait pas que cela irait si loin. Il avait senti le contact humide des lèvres de Lay, mais il avait tout simplement pensé à un baiser, le plus innocent qui soit. Il ignorait si son ami était au courant, mais cette zone de son cou lui était tout particulièrement sensible, et il ne pouvait s’empêcher de ressentir les sensations en décupler. C’était désagréable et agréable à la fois. D’ailleurs, sa main s’était aussitôt crispée dans les cheveux de celui qui lui procurait autant de frisson. Il tentait de prendre sur lui pour ne pas montrer qu’il perdait pied, mais sa pomme d’adam qui ne cessait de faire le va et vient n’aidait pas du tout.

Finalement, Yi Xing avait mis fin à cette proximité assez soudainement. Enfin, ce fut comme ça que le ressentit le plus vieux. Il avait soudainement ressenti un vide, comme s’il s’était déjà habitué à ce genre de câlin. C’était idiot de sa part de se sentir aussi mal uniquement car Lay avait décidé de s’allonger de nouveau, pourtant juste à côté de lui. Mais il fallait bien revenir à la réalité. Même si Lu Han avait un peu de mal, il décida de s’asseoir en attendant que le plus jeune se décide sur ce qu’ils allaient bien pouvoir commandé. Car après tout, il avait été question de nourriture avant que Lay ne chamboule tout.

Pendant qu’il commanda, le plus âgé s’était levé pour rejoindre la salle de bain. Il avait définitivement du mal à se remettre de ce qui venait de se produire. Il avait apprécié ; ce serait mentir de dire le contraire, mais il se demandait ce que son amoureux pouvait attendre de lui maintenant. Il n’était pas sûr qu’il puisse suivre son rythme. La licorne était peut-être maintenant sûre de son orientation, et l’avait accepté… Mais c’était tout autre chose pour Lu Han. Il n’avait jamais envisagé quoi que ce soit avec un garçon, c’était tout nouveau pour lui. D’un autre côté, il ne pouvait pas s’empêcher de vouloir goûter de nouveau aux lèvres de son tout nouvel amoureux. C’était vraiment confus.

Alors qu’il était toujours dans la salle de bain, il vit la jolie marque que Lay allait lui laissé dans le cou. Cela ne faisait que quelques minutes qu’ils étaient « ensemble » et il marquait déjà son territoire ? Cette possibilité amusait Lu Han, autant qu’elle lui plaisait. Il finit par sortir de la salle de bain pour rejoindre son camarade, qui avait tout juste fini de passer leur commande. Semi allongé, il regarda ce dernier allongé à côté de lui mais ses pensées étaient ailleurs, bien trop loin pour qu’il ne puisse comprendre tout de suite qu’il s’adressait à lui.

« - Quoi ? Ah, ce que tu veux. »
Il haussa les épaules avec désinvolture. Physiquement, il était bien dans la pièce avec lui, mais autrement, il était complètement ailleurs. Il ne souhaitait tout de même pas l’inquiéter et par conséquent, il se reprit assez rapidement.  

« - Je doute qu’il y ait des choses passionnantes à faire dans cet d’hôtel… tu as parlé aux membres tout à l’heure, non ? Ils vont bien ? »
C'était vraiment calme sans eux. Du moins, vu de l'extérieur. Car dans sa tête, c'était un véritable bordel sans nom.
 



© Gasmask


Dernière édition par Lu Han le Mar 27 Oct - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyLun 26 Oct - 22:17


(+ tenue) Comment un tout petit geste avait autant de pouvoir et de conséquences ? Lay avait bien remarqué que leur baiser chamboulait LuHan, il ne savait pas ce qui se passait dans la tête de son meilleur ami mais il se sentait coupable d’être responsable de tout ça. Incapable de taire ses sentiments, il avait déclaré sa flamme à un homme trop gentil pour le repousser véritablement. Ce baiser devait être un supplice pour LuHan, évidemment si tel était le cas il ne lui dirait probablement pas. Yixing ne savait pas comment rattraper les choses avec lui. Certes il ne pouvait pas oublier que son meilleur ami avait répondu plutôt favorablement à leur baiser mais cela ne voulait pas dire qu’il était prêt pour plus. Il n’y aurait peut-être pas d’autres baisers entre eux. Il ne voulait pas lui forcer la main une nouvelle fois car il ne souhaitait pas le voir se braquer ou le repousser. Lay se demandait si LuHan était conscient de ce que cela signifiait d’être en couple. Fouillant sa mémoire, il chercha un moment où son meilleur ami avait fréquenté quelqu’un mais rien… La panique commença son invasion lente et sinueuse dans son cœur. Est-ce que son attitude avait poussé LuHan vers lui ? Est-ce que son meilleur ami s’était senti obligé de ressentir quelque chose de plus que de l’amitié ? Ses interrogations faisaient doucement mais sûrement leur chemin dans son esprit. Passant ses mains dans ses cheveux, il ferma les yeux en espérant que cela lui permettrait de retrouver un semblant de sang froid. Les battements de son cœur étaient réguliers mais tellement forts que cela résonnait dans sa cage thoracique. L’absence de son meilleur ami lui offrait une opportunité de revenir sur ce qu’il venait de faire. Comment avait-il pu dire une telle chose à LuHan ? Comment pouvait-il être certain que son meilleur ami éprouvait vraiment plus pour lui ? Les larmes lui montaient aux yeux. Il devait se reprendre car il était hors de question de faire paniquer son meilleur ami. Essuyant rapidement les traces des perles au coin de ses yeux, il se retourna pour se remettre dans la même position que tout à l’heure. LuHan sortait alors de la salle de bain.

En revenant s’installer près de lui dans le lit, Lay posa ses yeux sur cette silhouette qu’il avait tant de fois vue mais qui aujourd’hui lui donnait envie de serrer ce corps contre le sien et de le découvrir d’une toute autre façon. Il devrait se contrôler car son comportement pouvait effrayer LuHan. Ce dernier ne semblait pas franchement présent car il ne répondit pas sur le moment à sa question pourtant toute simple. Ce silence puis cette confusion alarmèrent Yixing qui se mit à observer son meilleur ami. Qu’est-ce qui se passait ? Est-ce que dans la salle de bain il avait compris son erreur ? Il se sentait désormais piégé à cause de sa déclaration et de ce baiser ? Les battements de son cœur se firent plus désordonnés comme si on venait d’annoncer que tout le monde devait abandonner le navire. Il fallait que Luhan lui parle car il ne pouvait pas deviner ce qui se passait dans sa tête. Lay voulut lui caresser la joue mais son geste pouvait encore plus effrayer son amoureux. Se tournant vers lui, il s’appuya sur un coude pour le regarder.

« Qu’est-ce qui se passe, LuHan ? »

Mordant sa lèvre inférieure, il essaya de lire sur le visage de son ami les signes de… il ne savait pas ce qu’il recherchait exactement. Lay voulait tout simplement pouvoir comprendre ce qui arrivait à LuHan. Est-ce que son amoureux accepterait qu’il le touche ou pas ? Normalement il ne se serait pas posé une telle question mais comme tout était nouveau pour LuHan, il devait faire attention.

« Ne me dis pas que tu meurs vraiment d’envie de savoir comment vont les autres. Je vois bien que tu as la tête ailleurs. »

Est-ce que leurs premiers moments en tant que couple allaient virer en dispute ? Cela commencerait bien dans ce cas-là ! Lay était plutôt lassé de toutes ses prises de tête mais il était passé par divers stades avant d’accepter pleinement son homosexualité et son attirance pour son meilleur ami. Il avait peur que LuHan se soit senti obligé de lui dire la même chose sans vraiment le ressentir. Il s’était promis de ne pas l’embrasser avant que ce dernier ne lui demande mais il avait été difficile de résister à son envie.

« Je suis désolé pour tout à l’heure… enfin non… »

S’allongeant sur le dos, il se prit la tête entre les mains. Il ne savait pas comment il devait s’y prendre pour lui parler.

« Je ne regrette pas de t’avoir embrassé. J’en mourais d’envie mais… tu n’en avais peut-être pas envie. »




I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMar 27 Oct - 17:20

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 

Les choses étaient délicates ; Lu Han s’en rendait bien compte. Alors qu’il était un peu perdu à cause de ses sentiments qui s’éveillaient soudainement et sur lesquels il n’avait aucun contrôle, il avait peur d’inquiéter Lay qui se trouvait juste dans la pièce d’à côté. Cependant, il ne pouvait se permettre de penser qu’à lui ; ils étaient deux dans l’histoire. Il savait que le plus simple serait d’en parler au concerné, à la source de toutes ses interrogations, mais il ignorait quoi lui dire. Il était en train de vivre ce que le plus jeune avait vécu quelques semaines plus tôt, et sans même s’en rendre compte, il faisait la même erreur et gardait tout pour lui. Il avait tout de même fini par revenir dans la chambre, et il n’avait pas hésité une seule seconde à s’installer à ses côtés. Certes cela n’avait rien à avoir avec la proximité de tout à l’heure, mais il se sentait bien près de lui. Malheureusement, cette distance n’était pas suffisante pour lui retirer toutes les questions qu’il avait en tête, et Lay s’en aperçut bien vite.

« - Rien, je… »
Malgré qu’il ait essayé de contourner le sujet sur les autres membres du groupe, la licorne ne comptait pas lâcher l’affaire de sitôt. Il s’attendait peut-être à ce que cette discussion débouche sur une prise de tête, comme il y en avait eu beaucoup dernière, mais au lieu de ça, Lu Han se montra parfaitement calme. Les mains posées contre son ventre, il regardait à présent avec beaucoup d’attention la licorne. Il s’aperçut immédiatement de son inquiétude, de sa panique et il s’en voulait un peu d’en être responsable. Surtout qu’il n’avait pas évalué à quel point celui-ci pouvait se sentir mal, jusqu’à s’excuser. À vrai dire, le plus vieux ne comprenait rien à ce qui se passait ; il était vraiment trop calme. Il se mit à réagir uniquement lorsqu’il vit Lay se prendre la tête entre les mains. « Je ne regrette pas de t’avoir embrassé. J’en mourais d’envie mais… tu n’en avais peut-être pas envie. » Alors, c’était ça qui l’inquiétait ? Il était presque soulagé de savoir que c’était l’unique problème. Contrairement à ce que son meilleur ami pouvait bien croire, ce moment passé seul dans la salle de bain lui avait fait comprendre qu’il aimait son nouveau statut. C’est pour cette raison qu’au lieu de s’entêter à le rassurer, il lui demanda, sur un ton taquin :

« - Ou peut-être que j’en avais très envie, qui sait ? »
Il pouvait vraiment se montrer sadique parfois, pensa-t-il. De cette façon, il laissait régner le doute dans la tête de sa licorne, alors qu’il savait pertinemment qu’il ne regrettait pas d’avoir échangé ce baiser. Au contraire, il était toujours aux anges. Il tenta tout de même de rester sérieux et se plaça en tailleur juste à côté de Yi Xing, qui lui dissimulait toujours son visage. Sauf qu’il avait envie de le voir, ce visage, justement. Il se permit alors d’entourer ses poignets, pour l’inciter à écarter ses mains de ce visage qu’il était maintenant le seul à pouvoir embrasser. Qu’est-ce qu’il pouvait se montrer niais parfois ! Cependant, il tenait à garder une image qui l’était un peu moins, déjà qu’on lui reprochait d’avoir des traits féminins, il manquerait plus qu’il se comporte comme tel. Maintenant tout à fait sérieux, il rassura Lay.

« - Tu sais quoi ? Je peux même te dire que j’ai beaucoup apprécié. »
Même après avoir dégagé son visage, Lu Han avait gardé précautionneusement les poignets de Lay en main, et il s’était mis à caresser délicatement l’intérieur de ses bras, ressentant chacune de ses veines sous ses doigts. C’était une sensation étrange, mais il aimait beaucoup. Il aimait beaucoup l’idée qu’il ne soit rien qu’à lui.  
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyMar 27 Oct - 22:34


(+ tenue) Leur relation avait pris une direction inattendue, nouvelle et effrayante. Il fallait bien avouer que depuis que sa déclaration avait été bien accueillie par LuHan, Lay ressentait une certaine tension dans le creux de son ventre. Ne voulant pas brusquer son meilleur ami, il devait lui laisser le temps d’accepter ses sentiments mais aussi ce que cela impliquait. Malheureusement, il avait aussi cette envie impériale de vouloir l’embrasser et de le prendre dans ses bras. Un nouveau combat attendait la licorne. Celui-ci serait épuisant mais pour LuHan il serait capable de tout endurer… enfin il venait mettre à la poubelle ses bonnes résolutions en embrassant son meilleur ami sans que ce dernier ait demandé quoique ce soit. Ce baiser voulait dire beaucoup de choses pour lui. Il s’abandonnait complètement, son cœur était offert sur un plateau. LuHan était désormais la personne qui pourrait le rendre heureux mais aussi lui faire le plus de mal. Cette nouvelle expérience avait quelque chose de très effrayant mais il faisait confiance à son amoureux. En revanche, Lay s’en voulait de ne pas avoir attendu que LuHan se sente près pour se jeter sur lui ainsi. Ce dernier s’était d’ailleurs replié dans la salle de bain quand il en avait eu l’opportunité. Ce comportement avait rendu nerveux Yixing. Que devait-il comprendre par cette attitude ?

LuHan était revenu de la salle de bain puis avait immédiatement repris sa place auprès de Lay. Son attitude avait quelque chose de rassurant car il aurait pu aller s’installer sur le canapé ou même ailleurs. Non il avait choisi de reprendre sa place sur le lit. Le petit cœur de la licorne avait fait un bond joyeux dans sa poitrine. Il se sentait heureux même si le comportement de LuHan indiquait que quelque chose n’allait pas. En posant les yeux sur lui, il avait immédiatement compris. Naturellement il avait interrogé son meilleur ami car il ne voulait pas que celui-ci se renferme. Lay connaissait trop bien cette façon de faire et savait pertinemment que ce n’était pas le bon chemin à emprunter. La première réaction de LuHan avait été de ne pas lui avouer ce qui se passait. Immédiatement Lay se sentit vexé que son amoureux ne lui fasse pas confiance pour parler librement. Il comprendrait parfaitement tous ses doutes, ils étaient légitimes. C’était effrayant de pouvoir accepter une attirance pour une personne du même sexe quand on n’avait jamais envisagé cette situation auparavant. Cela avait beaucoup de conséquences et il fallait trouver le courage de passer le cap ou non.

Ne voulant pas voir LuHan se renfermer, Lay avait décidé de lui dire ce qu’il ressentait. Son aveu lui permettrait peut-être de se lancer et ainsi lui ouvrir son cœur. Il appréhendait les paroles de son amoureux mais ce dernier le surprit en le taquinant. Son regard laissa voir toute la surprise et l’incrédulité qui venaient de prendre possession de lui. Est-ce que LuHan avait vraiment eu envie de l’embrasser ? Cette possibilité rendait Lay aussi fou qu’un chiot. Évidemment son amoureux ne pouvait pas voir son expression comme il cachait toujours son visage derrière la barrière de ses mains. Sentant les doigts de LuHan se refermer autour de ses poignets, il se laissa faire tout en regardant surpris son ami. Mon dieu ! Il était trop beau ! Se mordant immédiatement la lèvre inférieure pour ne pas lui sauter dessus, il l’observa comme s’il cherchait à graver dans sa mémoire chaque détail de son visage. Les caresses que son amoureux lui donna dans l’intérieur de ses bras provoquaient des frissons dans tout son corps. Il devait même avoir la chair de poule sur les jambes car il sentait ses poils se hérisser. En plus il avait eu la bonne idée de mettre un short.

Les mots de LuHan se gravèrent dans son cœur. Un sourire se dessina sur ses lèvres pendant que son amoureux continuait de lui faire des caresses. Il était heureux que LuHan ait apprécié leur premier baiser mais il avait aussi de le taquiner.

« Ne croit pas que ce sera le premier et le dernier. Je ne compte pas arrêter de t’embrasser maintenant que je sais que tu aimes ça. »

Le ton de sa voix était assez provocateur. Les coudes posés sur le matelas, il se redressa un peu et se retrouva près de son amoureux. Il le regarda tout en remettant une mèche rebelle en place. Il se traina vers les coussins sur lesquels il s’appuya avant de prendre LuHan par la nuque et de l’approcher. Prenant une nouvelle fois possession de ses lèvres, il lui donna un baiser plus passionné et plus sauvage que le premier. Il ne voulait pas que leurs lèvres se séparent mais il devait lui poser une question importante. Il ne pourrait pas continuer sans savoir… Mettant fin avec beaucoup de regret à ce baiser, il murmura, en se trouvant encore près des lèvres de son ami.

« Est-ce que tu veux sortir avec moi, LuHan ? »




I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyJeu 29 Oct - 15:24

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
En acceptant ainsi la déclaration de Lay, et de ce fait tout ce que son meilleur ami avait pu ressentir et contenir pour lui, Lu Han avait l’impression de se lancer dans l’inconnu. Cela n’allait certainement pas aller en s’arrangeant : en plus de ne pas avoir eu beaucoup d’expérience amoureuse, il n’en avait jamais eu avec un garçon. On aurait pu croire que le fait qu’ils soient meilleur ami avait tout allait faciliter les choses, mais ce n’était absolument pas le cas. Lu Han faisait peut-être un bon meilleur ami –bien qu’il en avait largement douté ces dernières semaines- mais il ignorait totalement s’il ferait un bon petit ami.  Inconsciemment, il s’était mis cette pression supplémentaire et il avait été alors pris de cours lorsque la licorne s’était mise à l’embrasser. Il s’était également surpris à autant apprécier. Son comportement ne témoignait peut-être pas sa joie d’un point de vue extérieur, mais c’était aussi le seul moyen qu’il avait trouvé pour calmer toutes ses sensations qui étaient nouvelles pour lui. Son but n’était pour autant pas de mettre fin au lien qu’il partageait à présent. Par conséquent, il avait fini par revenir dans la chambre et s’était installé de façon à être proche de de Lay, mais il n’avait pas su se montrer pleinement présent et son ami s’en était rendu compte. Yi Xing le connaissait par cœur, il n’avait aucun intérêt à lui cacher quoi que ce soit, bien que ce fussent ce qu’il était sur le point de faire, jusqu’à ce que Lay prenne l’initiative de s’ouvrir à lui. Il aurait aimé en faire autant, mais à la place, il n’avait pu s’empêcher de le taquiner un peu avant de reprendre son sérieux. Ce serait mentir de dire que rien ne le perturbait, mais ça l’aurait été aussi de dire qu’il n’avait pas apprécié le baiser qu’ils avaient partagés un peu plus tôt.

Lorsque son amoureux en prit conscience, il sauta immédiatement sur l’occasion pour réitérer son geste. Cette fois ci, avec beaucoup plus d’ardeur. Avant qu’il ne réduise la distance entre leurs lèvres, le regard de Lu Han était beaucoup moins alarmé que tout à l’heure. Il s’était docilement laissé tirer vers lui, et avait posé ses mains contre le matelat pour ne pas l’écraser de tout con corps, tandis qu’il participait activement au baiser. Il l’embrassait presque fiévreusement, comme s’il ne voulait jamais y mettre fin. Néanmoins, Lay en décida autrement. Cette interruption était tellement mignonne, qu’il ne put lui en vouloir bien longtemps. C’est avec un amusement non feint qu’il lui répondit :

« - C’est malsain de ta part de me le demander juste après ça. »
Leurs lèvres étaient toujours très proche l’une de l’autre, et l’atmosphère que ce précédent baiser avait créée était toujours omniprésente. Pour cette raison ou pour une autre, Lu Han s’était mis à susurrer, cette fois ci plus sérieux, la réponse à la question posée qui lui semblait si évidente :

« - Est-ce que j’ai l’air de ne pas en avoir envie ? »
Son regard qui jusqu’ici s’était posé dans le sien, dériva légèrement vers ses lèvres qu’il s’apprêtait à embrasser une nouvelle fois. Toutefois, un bruit en provenance de la porte de la chambre l’interrompit ; leur commande venait certainement tout juste d’arriver. Après avoir lâché un bref « j’y vais », le plus vieux s’était dirigé vers la porte pour ouvrir au service d’étage qui avait emporté chaque plat qu’ils avaient commandé sur un charriot. Les uns après les autres, ils furent disposé sur la table qui ne tarda à être remplis de diverses plats que les deux garçons n’allaient tarder à tout dévorer. Lorsque cela fut fait, Lu Han les remercia poliment et referma la porte derrière eux, se tournant alors face à son camarade.

« - J’espère que tu as faim, car ils ont pas lésiné sur les doses. »
Cela était loin de déranger Lu Han qui s’humecta les lèvres d’envie. Il avait mis trop de fois sa faim de côté ces derniers temps pour ne pas s’autoriser un bon repas ce soir.
 



© Gasmask


Dernière édition par Lu Han le Lun 2 Nov - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptySam 31 Oct - 22:20


(+ tenue) LuHan avait apprécié leur premier baiser ? Cette révélation fit bondir de joie le cœur de la licorne qui ne savait plus quoi faire de ce trop plein de bonheur tout d’un coup. Il avait bien envie de sauter partout tellement il était heureux de cet aveu. Ne voulant pas passer pour un illuminé ou faire peur à son amoureux, Lay resta stoïque… enfin pas tout à fait car il attrapa la nuque de son meilleur ami et l’attira vers lui pour l’embrasser une nouvelle fois. Contrairement à leur premier baiser qui était assez chaste, celui-ci était plus passionné et sauvage. LuHan ne pouvait vraiment pas douter des sentiments de Yixing pour lui avec un tel baiser. Se perdant tous les deux dans ce baiser, ils ne firent pas attention au faites que le jour déclinait. Lay dut se résigner à mettre fin à cet instant magique parce qu’il voulait poser une question importante à son amoureux. Il lui demanda s’il voulait sortir avec lui. La réponse de LuHan l’amusa beaucoup car c’est vrai que son attitude était un peu mesquine. Il venait de l’embrasser plutôt sauvagement et il serait allé plus loin si LuHan avait manifesté une quelconque envie. Souriant devant cette réplique, il songea à embrasser une nouvelle fois Lulu… bon il devait bien avouer que les lèvres de son cher et tendre étaient si douces et délicates qu’il était difficile de ne pas vouloir poser ses lèvres dessus. En plus il appréciait ses rapprochements, leur relation prenait un tournant délicieux.

« - Est-ce que j’ai l’air de ne pas en avoir envie ? » Caressant les cheveux se trouvant au niveau de sa nuque, Lay regarda LuHan se rapprocher dangereusement. Les battements de son cœur se firent irréguliers comme si on faisait la java dans sa poitrine. Il aimait bien que son amoureux prenne des initiatives et il était nerveux par rapport à ce nouveau baiser. Il ne savait pas si LuHan attendait qu’il prenne les commandes ou non. Devait-il se laisser faire ? Oh bordel ! C’était compliqué ! Fermant les yeux comme les héroïnes dans les dramas, il attendit de sentir cette douce pression sur ses lèvres. Malheureusement, rien… Il ne ressentit rien ! Une certaine panique s’empara de lui quand il se demanda s’il était normal de ne rien ressentir alors que lors de leurs deux précédents baisers, il avait cru mourir de bonheur. Ouvrant les yeux précipitamment, il fut surpris de ne pas voir LuHan devant lui.

Ce dernier se tenait dans l’entrée de leur chambre pendant que le service d’étage disposait les différents plats qu’ils avaient commandés. Yixing se redressa et assit en tailleur sur le lit observa cet étrange ballet de va-et-vient. Il était un peu déçu que leur tête-à-tête soit interrompu. Il se passa une main dans les cheveux avant de se lever du lit pour rejoindre LuHan devant leur festin. « Je me suis aussi un peu lâché sur la commande. » Les différentes odeurs qui se dégageaient des plats lui donnaient vraiment faim. Il s’installa face à LuHan. « Je pense que nous nous risquons de prendre quelques kilos pendant ce séjour si on est incapable de se contrôler. » Ils étaient quand même réputés pour faire partie des membres qui mangeaient le plus dans le groupe.

Lay ne savait pas vraiment comment cela allait se passer entre eux. Il se doutait bien que son meilleur ami ne pouvait pas accepter aussi simplement leur nouvelle relation. Il y aurait sûrement des moments de doute et de refus. Il avait eu plus de temps pour s’habituer à ce qu’il ressentait puis cela ne voulait pas dire que LuHan était lui aussi homosexuel. Son amoureux pouvait bien avoir des sentiments bien plus forts pour lui mais seulement pour lui. Lay ne devait pas croire que tout était gagné d’avance. Il leur faudrait du temps à tous les deux. « LuHan, tu peux tout me dire. » Il leva les yeux vers lui. « Je sais bien que tout cela peut être déstabilisant ou que tu aies peur. N’hésite pas à me le dire ! Ne te renferme pas comme moi. Je suis là pour toi. Je reste ton meilleur ami malgré mes sentiments pour toi. »

Comment pouvait-il être aussi nerveux de tenir un tel discours ? Il aurait voulu avoir quelqu’un pour le guider et le rassurer… malheureusement cette personne était arrivée bien trop tard. Le mal avait déjà été fait. Lay s’était éloigné de la seule personne qui comptait pour lui car il ne supportait plus ses attentions alors qu’en même temps il en voulait plus, toujours plus. Maintenant il s’était plus simple pour lui mais il venait de plonger son meilleur ami dans un monde qui ne connaissait pas. Il voulait le prendre dans ses bras pour se rassurer car malgré tout il avait peur que LuHan ne finisse pas le fuir quand même. Souhaitant changer de conversation pour ne pas mettre LuHan dans l’embarras, il lui demanda « C’est bon ? Tu aimes ? » En refermant la bouche, Yixing se rendit compte que ses questions étaient à double sens. Se sentant rougir, il baissa les yeux en attendant une réponse quelconque de son amoureux. Lay n'en pouvait plus d'être aussi heureux en ce moment. Il se savait capable de tout surmonter si LuHan acceptait de rester près de lui. Il ferait tout pour lui, il irait jusqu'à lui décrocher la lune si tel était son souhait.



I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyLun 2 Nov - 23:06

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Yi Xing avait définitivement mal interpréter son départ dans la salle de bain, bien que son absence n’est pas duré bien longtemps. Il aurait voulu pouvoir lui expliquer sa réaction, mais il doutait du fait qu’il soit compris. Lui-même avait du mal à interpréter les réactions qu’il pouvait avoir parfois. Il avait tout de même su se montrer suffisamment rassurant pour que son tout nouvel amoureux cesse d’être inquiet. Il avait même très bien fait de partager son point de vue quant au baiser qu’ils avaient partagés, car comme il le souhaitait, Lay réitéra ce geste et cette fois ci, sans aucune retenue. Maintenant qu’il savait qu’ils en avaient tous les deux envie, cela devait rendre les choses plus simples, supposa-t-il. Pourtant, il s’était senti obliger de l’interrompre pour lui demander officiellement s’ils étaient ensemble, ce à quoi Lu Han répondit tout d’abord avec amusement, puis avec beaucoup plus de sérieux. Il avait eu envie de scellé la tournure que prenait leur relation par un nouveau baiser, le premier baiser qui lui donnerait en prenant lui-même cette initiative. Tandis que ses lèvres s’approchaient dangereusement de celle de Lay… Ils furent interrompus. Le plus âgé fut le premier à réagir et partit ouvrir la porte aux « intrus ». Il était heureux de recevoir enfin leur commande, mais celle-ci aurait pu attendre encore un peu. Il ignorait s’il aurait de nouveau le courage de tenter une approche pareil, en écoutant juste son cœur, sans se préoccuper de toutes ses questions qui se bousculaient dans sa tête. Il en doutait très fortement d’ailleurs.

Sans qu’il ne s’en rende compte, la licorne n’avait toujours pas réagi et était toujours confortablement installé dans le lit. S’il l’avait constaté, il se serait certainement mis à rire, alors même qu’il avait été tout autant chamboulé lors de leur premier baiser. Mais cela devait être amusant à voir, n’est-ce pas ? Son amusement aurait sans doute été accompagné d’une peur irraisonnée, car il ne se rendait pas tout à fait compte de l’effet qu’il pouvait avoir sur son meilleur ami… ou plutôt son amoureux. Il repensait à toutes les confessions qui lui avaient faite, ses confessions dans lesquelles il n’apparaissait pas. Ces dernières semaines, ça n’avait pas été lui qui occupait les pensées de la licorne, ça avait été Chen. Ce constat le contrariait. Il aurait aimé être le seul à provoquer de tel sentiment chez la licorne.

Il avait tellement faim, qu’il en oublia ses bonnes manières et s’installa directement à table, prêt à partager ce festin avec Lay. Il n’avait pas envie d’être envahi de pensées négatives, surtout s’il était question de phénomènes passés. Il préférait penser à maintenant, à ce qu’il en était de lui et Lay. Le concerné semblait être du même avis. Il semblait aussi affamé que lui, malgré qu’ils aient déjà bien manger aujourd’hui, en commençant par un restaurant dès leur arrivée. Il y avait aussi eu tous ses arrêts dans des petits stands pendant qu’ils se promenaient dans les rues chinoises. Autant dire que les kilos en plus, ils n’allaient pas les éviter. Bien que d’ordinaire Lu Han s’en serait peu préoccupé, il ne pouvait s’empêcher de lâcher une remarque à ce sujet, avec un air complètement sérieux qui ne lui ressemblait pas.

« - Pas trop quand même, j’espère. »
Un peu plus tôt, Lu Han avait eu l’occasion d’apercevoir la musculature de Lay. Ce n’était pas la première fois, mais il en avait été véritablement impressionné –c’était aussi la première fois que cette vue le mettait dans tous ses états, il ne l’avait jamais observé avec autant d’attention. Il avait pourtant un corps fin et dessiné comme il fallait, qui ne pouvait laisser personne indifférent, à son humble avis. Ne devait-il pas faire en sorte de plaire lui aussi, à son amoureux ?

Lu Han avait tout de même finit par prendre ses baguettes, pour commencer à manger avec Yi Xing. Il ne savait pas s’il devait se priver ou non, mais il considéra que prendre ce repas ne lui ferait pas de mal. Il n’allait pas commencé à psychoter pour la moindre calorie en trop. Ce n’était pas son genre. Il avait alors débuté ce repas en silence, beaucoup trop concentré dans la dégustation de tous les plats –car oui, il piochait un peu dans chacun d’eux pour s’assurer qu’ils étaient à la hauteur de ses espérances. Ce qui était sûr, c’était que les paroles de son meilleur ami étaient bien au-delà de tout ce qu’il aurait aimé entendre. Il aimait savoir que celui-ci était là pour répondre à toutes les questions qu’il se posait, pour l’épauler. C’était vraiment rassurant, et pourtant il n’osa pas une seule seconde lever ses yeux sur lui.

« - Je sais. »
Au fond de lui, c’était la vérité. Il savait qu’il pouvait toujours compter sur Lay, que celui-ci avait toujours sa place de meilleur ami dans son cœur, mais ce n’était pas aussi évident. Comme cette fameuse expression le disait : c’était plus facile à dire qu’à faire. Mais il ne voulait pas qu’il soit inquiet à ce propos ; il le refusait catégoriquement. Ce n’était pas parce qu’il était un peu perdu face à tout ce qui se passait ce soir que son camarade devait en payer les frais. Celui-ci devait se rendre compte du fait que tout ceci était très embarrassant pour Lu Han car il changea très rapidement de sujet.

« - C’est très bon, vas-y, goûte. »
Après avoir pris un bout de canard laqué entre ses baguettes, il avança celle-ci jusqu’aux lèvres de Lay pour le nourrir. Tous les membres du groupe le faisaient entre eux, mais en ce moment même, ils ressemblaient véritablement à un jeune couple qui découvrait les joies de la vie à deux.« - Alors, t'en penses quoi ? »
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyJeu 5 Nov - 23:29


(+ tenue) Soupirant presque de frustration de ne pas avoir pu recevoir son premier baiser de la part de LuHan, la licorne se leva lentement du lit pour aller rejoindre son amoureux près de la table pour s’installer afin de déguster le festin commandé. Les plats tous disposés sous ses yeux lui donnaient envie mais il avait tellement mangé pendant la journée que Lay ne savait pas si son estomac serait capable supporter toutes ces victuailles. Gonflant ses joues en se demandant par quel plat il pourrait commencer, il tenta de ne pas penser aux difficultés auxquelles il avait dû faire face avant de comprendre ses véritables sentiments. Ne voulant pas que son amoureux connaisse un parcours aussi chaotique que le sien, Yixing lui déclara « LuHan, tu peux tout me dire. » Il leva les yeux vers lui. « Je sais bien que tout cela peut être déstabilisant ou que tu aies peur. N’hésite pas à me le dire ! Ne te renferme pas comme moi. Je suis là pour toi. Je reste ton meilleur ami malgré mes sentiments pour toi. » Le jeune homme cherchait uniquement à rassurer son amoureux. Il savait bien que leur relation ne serait pas toujours belle et rose comme en ce moment. Ils y auraient des moments où ils ne se supporteraient plus ou bien ils seraient jaloux pour quelque chose de complètement futile mais cela prendrait des proportions insensées. Ils ne pourraient pas rester indifférents comme leur relation avait toujours été fusionnelle. LuHan était la personne qui comptait le plus pour Lay et immanquablement il faisait attention aux moindres détails le concernant. Naturellement, il n’était pas une personne très partageuse même si en vivant en communauté il avait appris à ne pas penser uniquement à lui… en revanche quand cela concernait LuHan, c’était complètement différent. Il avait toujours envie de sauter à la gorge tous ceux qui s’approchaient un peu trop de lui.

La réponse de son amoureux était courte et Lay ne savait pas trop comment il devait interpréter ça. Il se mordit l’intérieur de la joue pour ne pas répondre immédiatement. Il ne voulait pas se montrer méchant ou froid alors que LuHan avait probablement seulement voulu dire que « c’était gentil de sa part mais il savait qu’il pouvait compter sur lui ». Se souvenant de sa remarque sur le faites que la commande était plutôt conséquente, la licorne regarda son amoureux pour le détailler. La silhouette de LuHan avait toujours eu le don de provoquer chez Lay toute sorte d’émotions. Se rappelant de la douche torture que lui avait offerte son amoureux précédemment quand il était sortir précipitamment de la salle de bain, torse nu avec uniquement une serviette autour des hanches, il ressentit un petit pincement au niveau de l’estomac. Son compagnon ne semblait pas remarquer les différentes émotions qu’il provoquait chez lui. Son regard était plutôt gourmand… « Je me souviens d’un jeune homme sortant de la salle de bain torse nu tout à l’heure… je pense qu’il peut manger ce qu’il veut, il sera toujours aussi sexy. » Souriant, il regarda LuHan dans les yeux avant de reporter son attention sur les plats présentés devant eux.

Il fut surpris quand son amoureux lui proposa de goûter le canard laqué. Ce geste était plutôt courant dans le groupe mais maintenant cela paraissait différent à Lay qui eut envie de rougir de plaisir. LuHan lui tendait ses baguettes avec un morceau de canard. Cela semblait plutôt appétissant. Prenant doucement son poignet pour éviter que ce dernier ne tremble, il avança doucement pour attraper délicatement le morceau. « Hmmmmm… il est super bon. » mais pendant que Yixing parlait, son regard était plongé dans celui de son amoureux. Ils continuèrent le repas ainsi, se nourrissant parfois quand ils trouvaient que le plat était exceptionnel. Ne pouvant plus rien avaler, Lay abandonna ses baguettes et s’étira comme un petit chat. Il resta près de son amoureux pendant que ce dernier finissait son repas. Le repas terminé, il se leva pour retourner sur le lit mais cette fois-cil il s’y effondra. Il ne comptait pas dormir maintenant mais il aimait bien avoir la sensation de pouvoir ce qu’il voulait.

La licorne était allongée sur le dos, il replia un genou et posa l’autre dessus. Un bras passé derrière la tête, il demanda à LuHan « Je crois que j’ai trop mangé ! Tu veux faire quoi maintenant ? » Lay voulait regarder l’heure sur son téléphone mais il avait laissé ce dernier sur la table puis il était éteint… tant pis. « Dire que dans nos familles, on va manger autant… On est bon pour payer un surplus au retour ! » Riant de ses blagues pourries, il attendait que son amoureux lui réponde. Il avait tellement mangé que son estomac était gonflé et tout tendu. Il allait passer une bonne nuit sauf si LuHan avait prévu autre chose…



I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptySam 7 Nov - 20:42

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Le service d’étage était définitivement arrivé au mauvais moment. D’un autre côté, Lu Han se sentait un peu soulagé car même s’il avait l’air d’avoir les choses en main, ce n’était pas du tout le cas. Il s’était contenté d’agir par pulsion en approchant ses lèvres aussi près de celle de Lay, les circonstances s’y prêtant. Il préférait se dire que seules les circonstances l’avaient poussé à vouloir faire une telle chose, alors qu’il avait tout bonnement envie de ressentir de nouveau la façon dont les lèvres de son amoureux se mouvaient contre les siennes. C’était idiot d’essayer de se le cacher, car c’était un désir des plus normaux… Sauf que plus rien n’était normal entre les deux garçons.  Yi Xing avait vu juste, tout cela était très déstabilisant, effrayant même. Pourtant, son dernier souhait était de mettre fin à ce nouveau sentiment qui les liait. Il savait pertinemment qu’il ne voulait léguer cette place à aucun autre. Tout était tellement contradictoire et compliqué qu’il préférait ne pas trop y penser. Contrairement au garçon en face lui, il s’attaqua immédiatement à la nourriture comme s’il n’avait rien mangé de la journée. Puisque celle-ci s’avérait bonne, ce n’était même plus un prétexte pour penser à autre chose. Puis, la licorne avait fini par le rassurer de la manière adéquate, suffisamment pour qu’il cesse un instant toutes ses questions qui furetaient dans sa tête pour se concentrer uniquement sur ce moment qu’ils passaient ensemble.

Après avoir constaté à tour de rôle la quantité conséquente de nourriture qu’ils avaient commandée, Lu Han s’était demandé si cela était vraiment une bonne idée de se goinfrer de la sorte. Tous les membres du groupe mangeaient bien ; et cela n’avait jamais véritablement été un problème. Ils avaient même, dans la plupart des cas, envient de manger les mêmes plats. Cependant, jusqu’à aujourd’hui, Lu Han ne s’était jamais préoccupé autant du regard de Lay sur lui, et notamment sur son corps. Il ne l’avait aussi jamais vu le regarder de la sorte, cela lui rappelait le ton que son ami avait employé avant de sombrer dans le sommeil dans l’avion. Quoi qu’il en soit, un sourire apparut sur ses lèvres face à ce constat, d’autant plus après la remarque de ce dernier. N’était-il pas en train d’essayer de flirter avec lui ?

« - J’aimerais pouvoir te retourner le compliment, mais je n’ai pas encore eu droit à un aperçu suffisamment long. »
Ne venait-il pas de flirter à son tour ? En le réalisant, il fut pris de frisson. C’est vraiment… étrange. Pas désagréable, mais étrange. Il lui avait ensuite tendu un bout de canard laqué, sans attendre qu’il réagisse à ses paroles, le nourrissant comme il l’avait fait tant de fois auparavant. Ce geste était plus coutumier, et par conséquent, il ne le rendait pas nerveux. Même lorsque la main de Lay rencontra la peau de son poignet, il se contenta de sourire, heureux de constater que malgré les difficultés qu’ils avaient rencontrées ces dernières semaines, ils s’étaient retrouvés. Tout au long du repas, ils partagèrent certains aliments, discutèrent et rigolèrent comme ils avaient l’habitude de le faire. Le plus âgé avait mangé de sorte à ce qu’il n’y ait aucun reste. Après tout, pourquoi faire du gâchis ?

Le ventre sur le point d’exploser, il avait pris place à côté du plus jeune. Ou plutôt, sur le plus jeune. En effet, il ne s’était pas gêner pour s’allonger horizontalement au lit, sa tête reposant contre le bas ventre de Lay.

« - En tout cas, ça te rend plutôt confortable. »
Pour confirmer ses propos, il ferma ses yeux comme s’il s’apprêtait à dormir. À vrai dire, cela aurait pu être le cas car il se sentait véritablement fatigué après cette longue journée. Cependant, lorsque Lay souleva le sujet de leur famille, il se leva précipitamment pour aller récupérer son téléphone sur la table, et il retourna sur le lit. Cette fois ci, il s’assit en tailleur juste à côté de lui, l’air tout à fait sérieux.

« - Si tu n’as pas d’idée de cadeau que je pourrais leur faire, internet en aura une. »
C’était le seul moyen qu’il avait trouvé pour ne pas arriver les mains vides chez la famille Zhang qui allait gentillement l’accueillir chez eux. Il débuta alors ses recherches en se demandant sur quoi il allait bien pouvoir tomber. Si seulement internet pouvait l’aider à répondre à toutes les questions qu’il se posait !
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyDim 8 Nov - 18:47


(+ tenue) Les muscles de tout son corps le faisaient souffrir après cette longue journée. Leur balade dans les ruelles de la capitale chinoise avait été un bon moment où il avait eu l’impression de revenir plusieurs années en arrière quand il y venait avec ses parents. Il avait été émerveillé par les boutiques et poussait des « oh » à chaque fois que ses yeux se posaient sur quelque chose qui lui donnaient envie. On aurait dit un enfant devant les vitrines des grands magasins pour Noël. Cela faisait longtemps que les membres n’avaient pas eu l’occasion de voyager juste pour eux. Les moments de temps libre se faisaient rares et ce serait pire quand ils commenceraient leur promotion au Japon. Ils n’allaient pas pouvoir avoir des moments de liberté avant des semaines. Lay espérait quand même avoir l’occasion de se retrouver seul avec LuHan, juste pour profiter de sa présence. Les prochains jours risquaient de les séparer mais la licorne ferait en sorte de toujours avoir du temps pour son amoureux.

Le repas avait été copieux mais tellement délicieux que Yixing ne pouvait pas s’empêcher de se dire que les quelques plats avalés auraient pu être plus conséquents. Il avait encore faim ? Non c’était sa gourmandise qui parlait ! Il se leva pour se laisser tomber sur le lit. Il était fatigué par cette journée riche en émotions mais il ne pourrait pas dormir tout de suite. Lay mettait toujours du temps avant de s’endormir. Installé ainsi, il demanda à LuHan ce qu’il voulait faire maintenant. Son amoureux vient le rejoindre sur le lit. Posant sa tête sur son ventre, Lay ne put s’empêcher de sourire bêtement. Cela lui faisait plaisir de le voir s’allonger ainsi. Il avait la sensation que LuHan se sentait un peu plus à l’aise avec lui. Il caressa discrètement des mèches alors que son amoureux commençait à fermer les yeux. Est-ce que ce dernier allait s’endormir ? Cela ne le dérangeait pas un seul instant. Il aimait leur relation ainsi, il avait l’impression que tout était rentré dans l’ordre. Ce n’était pas vraiment le cas car il sentait bien que son amoureux n’était pas comme d’habitude. Est-ce que LuHan se ferait à cette nouvelle relation ? Est-ce que le jeune homme accepterait réellement leur relation ? Est-ce qu’il n’allait pas éprouver de la colère envers Lay et le rejeter ? Il y avait beaucoup de choses encore inconnues pour la licorne. Il comprenait bien que LuHan ne pouvait pas sauter au plafond de joie en apprenant que son meilleur ami était amoureux de lui. Il faudrait du temps aussi pour qu’il comprenne si les sentiments que Lay lui inspiraient étaient uniquement dictés par son amitié fusionnelle avec lui ou plus.

Faisant une remarque sur leurs prochaines escapades chez leurs parents respectifs, il fut surpris de voir son amoureux se relever brusquement. Il alla chercher son téléphone et s’installa en tailleur sur le lit. Lay afficha une expression boudeuse. Pourquoi fallait-il que tous leurs moments tendres finissent aussi rapidement ? Il fixa son regard sur le dos de LuHan qui semblait bien préoccupé par quelque chose sur son téléphone. « - Si tu n’as pas d’idée de cadeau que je pourrais leur faire, internet en aura une. » Retenant un soupir en se mordant la lèvre inférieure, la licorne se demanda pourquoi il était si obsédé par cette histoire de cadeaux. Ses grands-parents seraient heureux de les voir, leur présence serait déjà un présent pour eux. Sa grand-mère serait folle de joie de voir LuHan en vrai, elle pourrait les bassiner avec son admiration pour lui pendant tout le temps qu’ils passeront avec eux.

Levant la main pour caresser le dos de son amoureux, Lay suspendit son geste avant même d’avoir frôler le corps de LuHan. Il ne voulait pas le déranger en le touchant ainsi. Posant un bras sur ses yeux, il ne voulait pas se rendre compte que finalement rien n’avait vraiment changé entre eux. Ils étaient certes plus proches et ils s’étaient embrassés mais rien ne laissait vraiment croire que LuHan éprouvait plus pour Lay. La licorne se demanda vraiment à quoi il s’attendait réellement. Il ne pourrait pas faire machine arrière maintenant mais il apprendrait à vivre en aimant son meilleur ami même si ce dernier ne voulait rien de plus avec lui. Il restait silencieux comme il ne savait pas comment réagir ni quoi dire.

« On leur prendra quelque chose en arrivant en ville demain. On trouvera bien dans les boutiques du centre. Ne te prends pas la tête avec ça. » La voix de Lay était lasse et légèrement triste. Il ne savait pas comment expliquer mais il était un peu blessé que LuHan cherche toujours des excuses pour ne pas juste rester tranquille avec lui. Ils pourraient parler de tout et n’importe quoi ou se confier l’un à l’autre… mais non ! Il s’attardait sur des détails. Lay n’avait pas enlevé son bras pendant qu’il parlait à son amoureux. Il ne voulait pas voir dans les yeux de LuHan cette distance qui existait entre eux. Il comprenait bien que cette situation était délicate pour lui et nouvelle. Il devait lui laisser du temps. Il ne devait pas se prendre la tête avec des détails… mais c’était trop tard !



I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyDim 8 Nov - 20:30

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Cette journée avait été éprouvante, autant physiquement que moralement. Les deux garçons avaient longtemps marché dans les rues chinoises, et bien que cette balade fût bénéfique, Lu Han avait véritablement besoin de se reposer. La bonne humeur de Lay avait été contagieuse. Il s’était extasier pour un tas de chose banale, à la façon d’un enfant qui découvrait pour la toute première fois le monde autour de lui. Ce comportement de sa part avait été attendrissant. Le plus vieux aussi s’était senti retomber soudainement en enfance, à l’époque où il vivait encore en Chine et où il n’avait pas autant de chose en tête. Finalement, ils avaient partagé la même source de joie, Lu Han s’était juste contenté de se contenir un peu, mais il avait définitivement apprécié le fait que Yi Xing extériorise ainsi ses émotions. Il aurait aimé pouvoir faire pareil, sans se soucier du reste, sans se soucier du fait qu’il allait revoir ses parents après tout ce temps passé loin d’eux. L’emploi du temps des EXO ne leur permettait pas de voir autant qu’il le souhaitait leur famille, encore moins pour les membres chinois. Il ne leur permettait pas d’avoir beaucoup de temps libre, rien qu’à eux. Dans les jours avenirs, lorsqu’ils retourneront en Corée, les choses n’allaient certainement pas s’arranger. Cependant, il savait que peu importe à quel point leur emploi du temps était rempli, les deux garçons trouvaient toujours un moyen de rester un maximum ensemble, et il souhaitait que cela reste ainsi.

Heureux d’avoir retrouvé leur complicité, Lu Han risquait de coller la licorne pendant un moment. C’est ce qu’il fit en s’allongeant ainsi sur Lay, juste après avoir partagé ce repas avec lui.  Il avait certainement finit par manger plus par gourmandise que par faim mais peu importait, car son amoureux l’avait qualifié de sexy ; il ne risquait pas de l’oublier. Il avait trouvé cela étrange dans un premier temps, puisqu’il ne pouvait s’empêcher de voir Lay comme son meilleur ami avant tout, mais il appréciait également ce genre de compliment et il aimait pouvoir penser la même chose de ce dernier, sans se demander en contrepartie s’il y avait droit. Ça n’allait certainement pas être évident d’accepter complètement cette nouvelle relation,  mais il ne pouvait mentir sur le fait qu’il aimait les changements qui s’opéraient entre eux, autant que ces derniers l’effrayaient. Il pourrait rester des heures ainsi contre sa licorne, qui lui caressait les cheveux tandis qu’il se laissait aller au sommeil. Du moins, jusqu’à ce que son ami manifeste l’envie de faire quelque chose, et qu’il aborda l’une de leur raison en Chine : leur famille. Aussitôt, sans vraiment réfléchir, Lu Han partit prendre son téléphone et retourna sur le lit, cette fois ci assis au côté de Lay. Son envie de faire bonne impression auprès de la famille Zhang était toujours aussi omniprésente, en particulier maintenant qu’il avait le rôle de « petit ami ». Il ne s’attendait pas à être présenter ainsi, il n’en attendait pas tant, mais il avait tout de même une pression supplémentaire.

Cette pression supplémentaire, il semblait être le seul à s’en rendre compte. Il n’avait pas senti la main de Lay s’approcher de son dos, mais il avait perçu le ton avec lequel il s’était adressé à lui. Déjà qu’il n’avait pas manifesté son avis quant au fait que le plus âgé cherchait désespérément une idée de cadeau sur internet, il comprit bien rapidement que quelque chose clochait. Pourquoi le fait qu’il ne veuille pas débarquer les mains vides chez lui le dérangeait-il tant ? Il ne savait pas quel était le mal à ça, mais pour ne pas envenimer les choses, il posa son téléphone sur la table de chevet disposé juste à côté du lit et il entreprit de s’installer contre la licorne, comme il l’avait fait un peu plus tôt. Cependant, il s’arrêta brusquement dans son geste et posa son regard sur lui. Avant toute chose, il avait besoin de savoir ce qui n’allait pas.

« - Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? »
Le regard de Lu Han était tellement innocent qu’il était difficile d’être contrarié envers lui. Maintenant positionné à genoux sur le lit, il regardait Yi Xing avec insistance, et curiosité, patientant poliment pour qu’il lui avoue ce qui n’allait pas, qu’est-ce qu’il pouvait bien avoir fait de travers. Etrangement, il avait la sensation que le problème venait de lui. C’était la seconde fois de la soirée qu’il dissimulait ainsi son visage, notamment ses yeux, et cela ne rassurait définitivement pas Lu Han. Une fois de plus, il entoura son poignet et l’incita à retirer sa main qui barrait son visage.

« - Lay, s’il te plaît… Regarde-moi. »
Ce dernier n’avait certainement aucune idée de l’effet de culpabilité que renvoyait ce simple geste. Pourtant, c’était le cas. Lu Han se sentait déjà coupable sans même savoir exactement où il avait merdé. Il cherchait tellement à bien faire, et à cacher le fait qu’il ne savait que faire pour montrer à Lay qui l’appréciait tout autant, si ce n’est plus.
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyDim 8 Nov - 22:33


(+ tenue) Le silence avait quelque chose de pesant surtout quand Lay s’enfermait dans son monde. Ce dernier restait alors mutique, et cela pouvait durer des heures voir des jours. Naturellement on ne pouvait pas dire que le jeune homme était une pipelette comme BaekHyun par exemple. Son manque de réaction avait quelque chose de plutôt agaçant car on ne savait pas ce qu’il pensait ou ce qu’il se passait dans sa tête. Yixing faisait partie de ces êtres humains dont les émotions ne se lisent pas sur son visage… sauf en de rares occasions. On devait le questionner pour savoir ce qui se passait et cela ne voulait pas dire que le jeune homme répondrait. Lu Han avait toujours eu la chance d’obtenir ses confidences mais cela pouvait changer maintenant que Lay avait la sensation que sa déclaration venait de creuser un plus grand fossé entre eux au lieu de le combler.

Ne sachant pas comment interpréter ses réactions devant le comportement de son amoureux, Lay avait senti son cœur devenir la proie de la tristesse et de la mélancolie. Le jeune homme regrettait le temps où aucune gêne n’existait entre eux, à cette époque ils pouvaient absolument tout se dire. Maintenant que Lay avait confessé son homosexualité et ses sentiments, il avait la sensation que son meilleur ami était désormais inaccessible. Lu Han lui cachait des choses, il le comprenait parce que ce n’était pas évident de toujours dire ce que l’on a sur le cœur mais il voulait éviter à son amoureux de passer par les mêmes erreurs que lui. Les mêmes questions tournaient dans son esprit. Est-ce que LuHan voulait vraiment que leur relation évolue ? Est-ce que leur rapprochement physique ne le dégoûtait pas ? Est-ce qu’il ne faisait pas tout cela pour faire plaisir à Lay ?

Lu Han semblait hermétique au comportement de Lay. Il était obnubilé par le cadeau pour la famille Zhang que la licorne pouvait pas bien disparaitre en fusionnant avec le matelas que son amoureux ne le remarquerait pas. Une certaine déception avait pris possession de son cœur. Pourquoi Lu Han ne pouvait-il pas rester auprès de lui pour un moment tranquille ? Se retrouver avec lui était aussi pénible que ça ? Son cœur était la proie au doute ! Il avait caché ses yeux pendant qu’il parlait. Ne voulant pas voir les expressions de son amoureux car il savait que cela pouvait lui faire du mal. Il ne pourrait pas supporter de lire dans le regard de LuHan du mépris ou de la haine. Lay était fou amoureux de lui mais il ne voulait pas perdre son meilleur ami pour autant. Il semblait que ce dernier faisait tout pour ne pas rester avec lui et cela lui faisait du mal.

« - Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? » La voix de LuHan lui brisa le cœur en mille morceaux. Il sentait bien la détresse de son meilleur ami mais il ne savait pas comment le rassurer car oui il avait fait quelque chose. Ce n’était rien de méchant, cela avait uniquement blessé Lay. Il ne pouvait pas lui dire les choses ainsi alors il se réfugia dans son mutisme habituel. So amoureux finirait bien par le laisser tranquille… en faites non ! Lu Han décida que Lay devait lui parler alors il lui prit son poignet. Il força la licorne à dégager ses yeux. Les larmes que Yixing tentait de garder secrètes étaient exposées désormais. Il se sentait vulnérable tout d’un coup. Il voulait se rouler en boule sous la couette plutôt que de se retrouver ainsi exposer au regard de LuHan.

Les paroles de son amoureux étaient douces mais exprimaient un ordre. Se mordant les lèvres, il tourna son visage vers LuHan et ouvrir les yeux mais sa vision était un peu trouble à cause des larmes. Il voulait tellement combler la distance qui les séparait. Il voulait seulement comprendre pourquoi LuHan le fuyait ainsi. Il avait besoin que l’on le console et le rassure. Il se sentait fragile et vulnérable car il ne voulait pas perdre l’homme dont il était amoureux. Les larmes coulaient toujours sur ses joues. « LuHan… » Sa voix était presque étouffée par les sanglots. Il ne savait pas comment appeler son amoureux à l’aide. Il prit par la panique. Il ne voulait pas que le même schéma avec Chen se répète avec LuHan. Il ne pourrait pas surmonter la perte de son cher LuLu. « Je t’aime tellement… pourquoi tu me fuies ? » Lay se surprit par son honnêteté. Son cœur battait si fort dans sa poitrine que tout le monde devait l’entendre. Il continuait de pleurer sans arriver à se retenir. Il était submergé par les émotions.



I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Han



A Séoul depuis le : 22/09/2015
Messages : 362

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyLun 9 Nov - 0:02

How to love...
Zhang Yi Xing & Lu Han
When I'm not around you, it's like I'm not with me. But I never told you, what I should have said. No, I never told you. I just held it in.". ▬ COLBIE CAILLAT.

 
Lors de leur première rencontre, Lu Han avait eu du mal à savoir si sa présence dérangeait ou non Lay. Etant donné qu’il n’était pas quelqu’un de très expressif, comme si le monde alentour n’avait aucun intérêt à ses yeux, il était difficile de savoir ce qui se passait dans sa tête. Qu’il ressente de la joie, ou bien de la tristesse, son visage restait souvent le même. Ça ne faisait pas de lui quelqu’un de froid. Du moins, en apprenant à le connaître, il était facile de constater que ce n’était pas le cas. Il suffisait de discuter avec lui pour se rendre compte qu’il était simplement dans sa bulle, et qu’il ne fallait pas essayer de lui en faire sortir. Cette mélancolie lui collait à la peau. Certains pouvaient trouver cette facette bizarre, mais pour Lu Han, elle faisait partie intégrante de Yi Xing, et pour rien au monde, il ne voudrait qu’il change. D’autant plus, qu’avec le temps, il avait appris à percevoir lorsque quelque chose n’allait pas, et c’était le cas ce soir.

Avant d’être son amoureux, Lu Han avait été son meilleur ami. Plus tôt dans la soirée, il avait souhaité que Lay le rassure à ce propos, il avait souhaité savoir qu’ils resteraient toujours des meilleurs amis malgré leur sentiment plus fort. Pourtant, il ne se comportait plus comme tel. Au lieu de se comporter naturellement, d’être proche de son amoureux comme il en avait envie, il s’imposait lui-même des limites à ne pas franchir.  Il le faisait tellement inconsciemment qu’il ne rendait pas immédiatement compte d’où provenait le problème, et pour quelle raison Lay semblait soudainement si triste, si déçu. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il en était le responsable. Il n’avait alors pas attendu plus longtemps pour lui demander ce qu’il avait bien pu faire de mal. Sa voix ne reflétait pas seulement de l’inquiétude, il semblait quasiment désespéré. C’était exactement le mot : il avait l’impression que peu importe ce qu’il faisait, tout allait de travers, malgré ses bonnes intentions.

Lu Han refusait d’éviter le sujet. La licorne avait peut-être pour but de l’ignorer, mais il ne comptait pas laisser les choses planées ainsi. Il l’avait déjà fait pendant des semaines, et ses semaines avaient certainement été les pires de sa vie. Maintenant, il s’était promis une chose, il n’y aurait plus de secret entre eux. Ainsi, il avait retiré le bras de Lay qui lui barrait la vue, prêt à entamer une discussion. Mais ce qu’il vit ensuite eut le même effet qu’un coup de poignard. Les larmes de la licorne.  Il les avait déjà provoqués une première fois, et il avait espéré que cela ne se réitère pas une seconde fois. Il avait envie de disparaître et de le laisser tranquille, si cela pouvait lui permettre de ne plus jamais ressentir de la peine. C’était la seule solution qui lui vint en tête. Le plus jeune l’en dissuada à la seconde où son nom s’échappa de ses lèvres. Il l’avait à peine compris, tant les sanglots interféraient sur sa prononciation. Tant Lu Han lui faisait du mal.

À la seconde où le regard sombre de son amoureux croisa le sien, il fut pris d’une profonde tristesse. C’était incontrôlable. Etaient-ils connectés au point qu’il ressente ce que Lay ressentait ? Il l’ignorait, mais il n’avait jamais eu pareille sensation auparavant. La suite ne fit qu’amplifier ce sentiment. Toutefois, il s’en rendait bien compte maintenant, il n’avait jamais aimé aussi fort quelqu’un. Il n’avait plus envie de fuir, il voulait simplement être au côté de sa licorne, et lui prouver qu’il ne cherchait pas à s’en aller, que c’était la dernière chose qu’il souhaitait faire. Avant toute chose, il se leva pour aller éteindre la lumière de la pièce, et il retourna vers le lit, le cherchant à tâtons. Sa main trouva tout d’abord la jambe de Lay –du moins, il supposait que c’était sa jambe- et elle remonta le long de son corps, jusqu’à atteindre sa joue humide. Tout en remontant sa main délicatement le long de son corps, Lu Han s’était placé juste au-dessus de Lay. Sa main libre s’appuyait contre le matelat, pour éviter de coller son corps au sien, il ignorait s’il en avait envie maintenant.

« - Pardon si je t’ai laissé croire que je te fuyais… C’est difficile pour moi… »
Bien que cela ressemble à de simple excuse en apparence, ses mots prenaient beaucoup plus de sens dans la bouche de Lu Han. Les suivants également, qu’il susurra : « - …D’accepter mes sentiments pour toi. Mais, si tu veux encore de moi, j’aimerais passer cette nuit avec toi. »

Le ton qu’il avait employé pour formuler cette demande était presque suppliant, comme s’il ne pourrait supporter un refus de sa part. C’était en quelque sorte le cas et avant même que le concerné ne se décide, sa main qui s’appuyait contre le matelat dériva sous les hanches de son amoureux pour qu’il puisse s’allonger confortablement sur lui. Des battements de cœur lui vint à l’oreille, mais il ignorait s’il s’agissait des siens qui s’étaient affolé lors de cette demande, ou de ceux de Lay. Peut-être que leur cœur battait à l’unisson ?
 



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tae Hyung
king of innocence
Kim Tae Hyung

A Séoul depuis le : 21/08/2015
Messages : 1507

How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   EmptyLun 9 Nov - 18:32


(+ tenue) Le silence devenait oppressant, son cœur se serrait de plus en plus. Les minutes passaient sans que Lay ne réagisse véritablement au comportement de son compagnon. Lu Han avait dû faire face aux révélations de son meilleur ami puis au rapprochement de ce dernier. Cela devait faire beaucoup pour lui. Il en était bien conscient, il devait lui laisser le temps de prendre du recul sur leur relation. Allait-elle rester ainsi ? Est-ce que LuHan éprouvait vraiment des sentiments amoureux pour lui ? Souhaitait-il uniquement une amitié améliorée en attendant de trouver la personne qui lui convenait ? Les questions se bousculaient dans la tête de la licorne. Il ne savait pas comment cela allait se passer entre eux. Il avait peur que son meilleur ami ne finisse par le rejeter. LuHan en aurait parfaitement le droit, Lay ne pourrait rien lui reprocher. Les choses allaient bien trop vite. Il en avait conscience. La patience faisait pourtant partie de ses qualités, alors pourquoi était-il incapable de l’être en cet instant ? Le comportement de Chen avait causé beaucoup plus de dégâts que Lay ne le pensait. Maintenant que Lu Han avait enfin compris que la seule personne qui comptait, la seule dont il soit amoureux était lui, il croyait que toutes ses craintes s’envoleraient… Malheureusement ce n’était pas le cas. Chaque geste de son meilleur ami apportait son lot d’incertitudes. Il comprenait bien que tout ne pouvait pas être parfait dès le début. Lu avait besoin de temps pour se faire à leur nouvelle relation, comme il avait besoin de réfléchir au faites que leur histoire pourrait prendre un tournant plus intime. Lay était plus familier que lui sur ce genre de détails, cela ne lui faisait plus peur désormais. Il devait être plus patient pour ne pas perdre son amoureux.

Lu Han était plus obsédé par les visites dans leurs familles respectives que par son amoureux. Ce constat avait fait mal au petit cœur de Lay. Il ne savait pas si son comportement était normal ou pas. Il avait la sensation que son compagnon tentait de mettre une certaine distance entre eux. Cela lui brisait le cœur car il ne voulait pas justement que Lu Han s’éloigne ainsi. Certes il avait repris sa place près de lui mais mentalement il semblait à des années lumières de lui. Son attention était focalisée sur son téléphone, il ne remarqua même pas que Lay se cachait le visage. Ce dernier ne voulait pas que son compagnon lise dans ses yeux toute la peine que son comportement causait. Il avait espéré pouvoir s’adresser à lui sans que sa tristesse ne se ressente mais c’était loupé. Lu Han avait immédiatement compris que quelque chose n’allait pas. Il lui avait écarté le bras pour voir son visage. Ce dernier était baigné par les larmes. Les paroles de son amoureux avaient été douces mais exprimaient clairement un ordre. Se mordant la lèvre inférieure, il tourna le visage vers lui et ouvrit les yeux pour le regarder. Sa vision était trouble à cause des larmes. « Je t’aime tellement… pourquoi tu me fuies ? » Les paroles avaient franchi la barrière de ses lèvres avec tellement de naturel que cela le surprit. Il avait peur que Lu Han ne mette vraiment de la distance entre eux. Il voulut lui dire que son comportement était digne de celui d’un enfant capricieux. Il ne pouvait pas lui demander de tout accepter sans rien ressentir. Il lui avait fallu du temps avant de comprendre que les sentiments que Chen lui inspiraient étaient uniquement un voile pour cacher l’amour qu’il avait pour LuHan.

Ne sachant pas trop ce qui se passait dans la tête de son amoureux, il se surprit à retenir son souffle. Ce dernier se leva pour éteindre la lumière. Est-ce que cela voulait dire que la conversation était finie ? Son cœur ralentit son rythme avant de se stopper quand il sentit le matelas bouger doucement près de lui. Il ne savait pas trop ce qui se passait. Ses yeux essayaient de s’accoutumer à la pénombre. Il distinguait des formes mais pas très distinctement. Il faillit lâcher un petit cri quand il sentit quelque chose sur sa jambe. Rapidement il comprit qu’il s’agissait de la main de LuHan qui remontait le long de celle-ci. Ce geste lui donna des frissons mais il ne dit rien car Lay ne comprenait pas ce que faisait son amoureux. Sentant les jambes de LuHan entre les siennes, il senti son cœur tambouriner comme un fou. Il se mordait la lèvre pour ne pas briser ce moment. Il ne savait pas ce qui se passait dans la tête de son amoureux mais il avait bien des difficultés à contrôler les réactions de son corps.

« - Pardon si je t’ai laissé croire que je te fuyais… C’est difficile pour moi… » Tendant la main devant lui pour essayer de lui caresser la joue, il se retient parce que sa conscience lui hurlait que son comportement était puérile. Il avait poussé LuHan dans ses retranchements par pur égoïsme. Cela lui ressemblait peu en temps normal. Il s’en voulait de son comportement. Ouvrant la bouche pour exprimer ses regrets, il fut pris au dépourvu par la révélation de son amoureux. « - …D’accepter mes sentiments pour toi. Mais, si tu veux encore de moi, j’aimerais passer cette nuit avec toi. » Lay comprenait bien que cela pouvait être compliqué de voir la vérité en face et de l’accepter. Cela pouvait prendre du temps. Il voulait lui dire de ne pas s’inquiéter, il savait ce qu’il ressentait mais… il ne réussit pas à se confier. Les dernières paroles de son amoureux résonnaient dans son esprit. Il voulait passer la nuit avec lui ? Il comptait dormir ailleurs que dans le lit ? Lay savait quand même se tenir ! Il se mettrait de façon à ne pas le déranger mais il ne lui était pas venu à l’esprit que LuHan ne partage pas le lit avec lui. Il ne savait pas quoi penser ces mots.

Le ton de la voix de LuHan serra son petit cœur. Lay avait envie de refermer ses bras autour de lui et de lui dire que « oui il voulait dormir avec lui ». Il en avait l’intention quand son amoureux le surprit en faisant peser son poids sur lui. Cela ne le dérangeait pas du tout mais il ne s’était pas attendu à un tel acte de la part de LuHan. La main de ce dernier glissa sous ses hanches. Ce geste fit chavirer Lay. Il appréciait vraiment ce genre d’attention. Il posa une main dans les cheveux de LuHan pendant qu’il bougeait légèrement les jambes pour les replier un peu. Leurs corps étaient étroitement serrés l’un contre l’autre. « Je suis désolé. Je ne voulais pas te mettre dans une telle situation en te révélant mes sentiments. ». Lui caressant les cheveux, il lui murmura « mais je t'aime tellement LuHan » Sa main libre caressa le creux des reins de son amoureux. « Oui évidemment que tu peux dormir avec moi. Pourquoi me poses-tu une telle question ? Je ne veux pas que tu ailles ailleurs. Reste avec moi. » Il sentit son cœur battre plus fort ou bien il s’agissait de celui de LuHan ?



I lost my mind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




How to love... [LuLay ♥]   Empty
MessageSujet: Re: How to love... [LuLay ♥]    How to love... [LuLay ♥]   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
How to love... [LuLay ♥]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love Hina
» Let your love come true
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» GAMES, I LOVE GAMES~ ft. connor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIC DROP :: 
Happy ending
 :: Autres
-
Sauter vers: